Chaï latte express

Il y a des jours où on rêverait de boire un chaï latte mais où on peut manquer de temps ou d’épices à infuser. Je me doute que vous ne gardez pas tous des épices brutes dans les placards comme des bâtons de cannelle, des grains de poivre ou des gousses de cardamome. Voilà donc une alternative pour vous dépanner si comme moi vous êtes fan de chaï latte : un mélange d’épices en poudre à garder de côté et à faire infuser avec un peu de lait et de thé noir dès que vous en avez envie !

Temps : 5mn de préparation
Conservation : plusieurs mois dans une boite hermétique à température ambiante
Pour 7 chaï lattes

Ingrédients :

Pour le mix d’épices chaï :

  • 2 cuillères à soupe de cannelle en poudre
  • 0,5 cuillère à soupe de gingembre en poudre
  • 0,5 cuillère à soupe de cardamome en poudre
  • 0,5 cuillère à soupe de clous de girofle en poudre (ou de 4 épices si vous n’êtes pas fan de girofle)
  • 0,5 cuillère à café de vanille en poudre

Pour un chaï latte :

  • 175mL de lait
  • 100mL d’eau
  • 1 sachet de thé noir
  • 1,5 cuillère à café d’épices chaï
  • 1 cuillère à soupe de miel

Recette :

  • Mélangez toutes les épices et conservez-les dans un récipient hermétique type pot à confiture.
  • Pour réaliser un chaï latte, versez tous les ingrédients dans une casserole et portez à ébullition. Laissez frémir pendant 3 à 5mn, le temps que le thé et les épices infusent. Filtrez puis dégustez.

Porc au caramel

Je sais qu’il y a déjà une recette de porc au caramel sur le blog mais pour tout vous dire, après toutes ces années, je ne me souvenais plus trop du goût qu’il avait. Je me suis donc dit que c’était l’occasion de tester une nouvelle recette trouvée chez Maman ça déborde. Le résultat est excellent. Une viande bien moelleuse, une sauce ultra parfumée (si vous n’aimez pas trop le quatre épices, je vous conseille de plutôt rester sur l’ancienne recette du blog). En plus, le fait de passer par un sirop de sucre permet d’avoir moins de chance de brûler son caramel pour les novices, ce qui devrait en ravir plus d’un ! De quoi faire un excellent repas !

Temps : 20mn de préparation + 35/40mn de cuisson
Conservation : 3j au frigo dans une boite hermétique
Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients :

  • 1,5 kg d’échine ou de sauté de porc
  • 3 cuillères à soupe d’huile (de sésame pour moi)
  • une pincée de sel
  • 500 + 50mL d’eau
  • 2 cubes de bouillon de volaille
  • 1 cuillère à soupe de 4 épices
  • 1 cuillère à soupe de gingembre en poudre
  • 5 cuillères à soupe de sauce soja salée
  • 125g de sucre

Recette :

  • Coupez la viande en morceaux de 3cm environ en enlevant les parties dures de la viande mais en conservant le gras (c’est ça qui permettra à votre viande de rester fondante malgré la cuisson prolongée). Versez l’huile dans une grosse sauteuse et chauffez-la sur feu moyen-vif. Quand elle est prête, versez la viande. Faites la revenir pendant 5/10mn jusqu’à ce qu’elle soit dorée sur toutes les faces (elle ne sera pas totalement cuite, c’est normal). Salez légèrement en fin de cuisson et versez dans un récipient. Réservez.
  • Préparez le bouillon en portant à ébullition 500mL d’eau avec les cubes de bouillon. Quand les cubes sont totalement dissous, ajoutez le 4 épices, le gingembre et la sauce soja et réservez sur feu moyen pour entretenir la chaleur (ça permettra au caramel de ne pas figer quand vous le verserez dessus).
  • Lavez votre sauteuse puis versez 50mL d’eau ainsi que le sucre à l’intérieur. Chauffez sur feu moyen-vif jusqu’à ce que le sirop de sucre se transforme en un beau caramel ambré. Versez alors le bouillon, mélangez (si votre bouillon n’est pas assez chaud et que votre caramel fige, pas de soucis laissez cuire en mélangeant jusqu’à ce qu’il soit liquide à nouveau), puis ajoutez la viande. Laissez cuire sur feu vif pendant 25/30mn, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que le bouillon réduise et se transforme en sirop épais. Servez chaud.

Brioche perdue roulée façon chaï latte

Le saviez-vous ? Il est tout à fait possible de parfumer votre pain perdu en aromatisant le lait dans lequel vous le trempez. Chocolat, cannelle, vanille, amande : on peut imaginer beaucoup de déclinaisons possibles. Mon premier choix s’est porté sur le chaï, mon thé préféré. Après avoir réalisé du chaï latte et du chaï latte glacé, je n’avais aucun doute sur le fait que j’allais adorer cette saveur sous forme de pain perdu. Il n’en est devenu que plus gourmand et plus parfumé, ce qui l’a rendu encore meilleur que d’habitude.

Temps : 15mn de préparation + 5mn de cuisson
Conservation : 3/4j dans une boite hermétique au frigo (réchauffez-les 30s au micro-ondes avant de déguster)
Pour 8 roulés

Ingrédients :

  • 25g de crème
  • 25g de lait
  • 1 cuillère à café de thé chaï
  • 8 tranches de brioche ou de pain de mie (rassies pour éviter le gaspillage si vous voulez !)
  • 1 œuf
  • 15g de beurre
  • 1 sachet de sucre vanillé

Recette :

  • Versez la crème et le lait dans une casserole et chauffez jusqu’à ce qu’ils fument (attention ce sera très rapide au vu de la quantité). Ajoutez le thé et laissez reposer à couvert pendant 10mn.
  • Pendant ce temps, à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étalez vos tranches de brioche le plus finement possible. Parez les bords et roulez-les en serrant bien. Appuyez légèrement sur les soudures pour les faire tenir. Réservez.
  • Filtrez le mélange lait/crème chaï pour enlever les feuilles de thé et versez-le dans une assiette creuse. Ajoutez l’oeuf et battez le mélange jusqu’à ce qu’il soit homogène. Faites fondre le beurre dans une petite poêle sur feux doux. Trempez entièrement chaque roulé dans le mélange précédent, laissez égoutter quelques secondes le surplus et déposez dans la poêle, soudure vers le bas. Lorsque la première face est dorée, retournez-les et prolongez la cuisson jusqu’à ce que la seconde face le soit également (cela ne devrait prendre que quelques minutes). Retirez du feu, saupoudrez de sucre vanillé et mangez chaud.

Notes :
– Vous pouvez saupoudrer vos brioches perdues d’un peu de cardamome en poudre pour renforcer le goût du chaï.
– Je vous conseille de couper vos tranches de brioche vous-même pour qu’elles aient une certaine épaisseur, sinon vos tranches ne seront pas très imbibées et vous ne sentirez sûrement pas assez le goût des épices.

Chaï latte glacé

Aujourd’hui, je vous propose une tuerie, ma boisson préférée toutes catégories confondues de l’été : le chai latte glacé. J’en suis tombée amoureuse au Starbucks il y a des années et depuis j’essayais de reproduire cette excellente boisson, malheureusement sans résultat. Aujourd’hui, je peux enfin dire que c’est chose faite. Le goût n’est surement pas parfaitement identique mais c’est la meilleure version maison que j’ai trouvée et elle est grandement inspirée de celle de Véro. Je ne vous laisse pas attendre plus longtemps pour cette merveille : place à la recette.

Temps : 5mn de préparation, 20mn de cuisson, 1/2h de refroidissement
Conservation : 3/4j dans une bouteille hermétique pour le concentré de chaï
Pour 3 personnes

Ingrédients :

  • 750ml d’eau
  • 2 cuillères à soupe de miel (3 si vous aimez votre chaï latte bien sucré)
  • 2 cuillères à café de thé chaï (ou de thé noir standard si vous n’en trouvez pas)
  • 2 bâtons de cannelle
  • 1 gousse de vanille
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 6 clous de girofle
  • 8 gousses de cardamome
  • 0,5 cuillère à café de grains de poivre noir
  • 300mL de lait (végétal si vous voulez)
  • des glaçons

Recette :

  • Versez l’eau, le miel, le thé, la cannelle, la gousse de vanille fendue en deux et grattée, le gingembre, les clous de girofle, la cardamome et le poivre dans une casserole et portez à ébullition. Laissez mijoter à petit bouillon sans couvrir pendant 20mn jusqu’à ce que le thé réduise de plus de moitié de volume (il doit vous rester environ 300mL). Filtrez la préparation, laissez-la redescendre de température puis entreposez-la au frigo jusqu’à ce qu’elle soit bien froide. Quand c’est le cas, répartissez-la dans trois verres et complétez avec la même quantité de lait. Ajoutez quelques glaçons et servez immédiatement.

Saumon au curry, beurre à l’ail

Ca y est, Tieghan a récidivé. Encore une recette qui avait l’air incroyable et que je me devais de tester. Et je n’ai pas été déçue, comme d’habitude. Le contraste entre le croustillant du saumon en surface et son moelleux à l’intérieur, le bon coup de punch des épices adouci par la crème de coco. Tout est parfait dans cette recette !!! A réserver en revanche à ceux qui aiment vraiment les épices car si vous êtes un peu sensible ça risque d’être un poil trop pour vous (ou dans ce cas ne mettez que 40g de pâte de curry, ça devrait le faire).

Temps : 20mn de préparation/cuisson
Conservation : 2j dans un récipient hermétique au frigo
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 1 brocoli
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillères à café de cumin en poudre
  • 2 cuillères à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 0,5 cuillère à café de piment de cayenne
  • 1 cuillère à café d’ail en poudre
  • 1 cuillère à café d’oignon en poudre
  • 0,25 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 4 filets de saumon
  • du sel et du poivre
  • 30g de miel
  • 15g de beurre demi-sel
  • 60g de pâte de curry rouge
  • 1 cuillère à soupe de gingembre frais râpé
  • 500mL de crème de coco
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja
  • 1 cuillère à soupe de sauce nuoc-mam

Pour le beurre à l’ail :

  • 75g de beurre demi-sel
  • 4 gousses d’ail

Recette :

  • Lavez le brocoli et détaillez-le en petits bouquets. Plongez-le dans un gros volume d’eau salée pendant 10mn puis égouttez.
  • Pendant que le brocoli cuit, préparez le saumon. Préchauffez votre grill. Dans un petit bol, mélangez l’huile d’olive avec le cumin, le gingembre, le paprika, le piment, l’ail, l’oignon et la cannelle. Étalez cette préparation sur toute la surface du saumon (sauf la peau si votre saumon en a). Salez, poivrez et versez le miel par dessus. Faites griller, côté chair posé sur le grill, pendant 3 à 5mn : le saumon doit être bien grillé.
  • Pendant ce temps, dans une sauteuse, faites fondre le beurre sur feu moyen et mélangez-le avec la pâte de curry et le gingembre. Laissez cuire 2/3mn puis ajoutez le lait de coco, la sauce soja et la sauce nuoc-mam. Mélangez puis ajoutez le brocoli et le saumon. Laissez mijoter pendant 3 à 5mn environ pour que le saumon soit cuit à cœur.

Pour le beurre à l’ail :

  • Pendant que le saumon mijote, préparez le beurre à l’ail. Dans une casserole sur feu moyen, faites fondre le beurre avec l’ail écrasé au presse-ail. Laissez cuire quelques minutes jusqu’à ce que l’ail brunisse et soit croustillant (attention à ne pas le faire brûler, ça peut aller très vite).
  • Servez le saumon avec du riz, la sauce au curry, un peu de brocoli et le beurre à l’ail par dessus.

Notes :
– Si vous n’avez pas de grill, vous pouvez faire cuire votre saumon à la poêle dans un peu d’huile pour le faire griller
– Le beurre à l’ail est facultatif mais il apporte énormément de saveur au plat. Si vous ne désirez pas le faire, ajoutez un peu de fleur de sel sur votre saumon au moment du service et 2 gousses d’ail écrasées avec la pâte de curry rouge pour la sauce.

Légumes cuisinés au cumin et œuf cassé de Cyril Lignac

Et on est repartis avec une nouvelle recette de Tous en cuisine. Cette fois-ci, la recette a des accents plus orientaux et méditerranéens avec l’utilisation de beaucoup d’épices et de légumes estivaux. C’est un plat qui rappelle énormément la shakshuka mais sans poivron et avec une présence beaucoup moins notable de sauce tomate, qui n’a ici qu’un rôle minime. L’accent est vraiment mis sur les courgettes, les aubergines et les épices. Cyril Lignac ne mettait aucune quantité d’épices dans sa recette, j’ai donc du improviser et m’adapter pour pouvoir de mon côté vous donner un point de départ. Libre à vous ensuite d’adapter la recette à vos goûts. Au vu de l’intitulé de sa recette, j’ai tenu à mettre le plus en valeur le cumin. Les autres épices sont là pour le souligner. C’est un plat qui respire bon l’été et qui est plus rapide à faire que la shakshuka grâce à la cuisson des œufs au grill. C’est donc une très bonne alternative. En revanche, un œuf par personne me semble peu si vous divisez la quantité de légumes en 4. Je vous conseille donc de prévoir 2 œufs par personne ou un accompagnement supplémentaire de type semoule ou riz.

Temps : 25mn de préparation/cuisson
Conservation : aucune à cause des œufs mais vous pouvez conserver les légumes 2/3j au frigo dans une boite hermétique
Pour 3/4 personnes

Ingrédients :

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cuillères à café de thym
  • 2 petites courgettes (ou une grosse)
  • 2 petites aubergines (ou une grosse)
  • 2 cuillères à café de sel fin
  • 0,5 cuillère à café de poivre
  • 2 cuillères à café de cumin en poudre
  • 1 cuillère à café de paprika en poudre
  • 0,25 cuillère à café de piment d’Espelette en poudre
  • 200mL de coulis de tomates
  • 4 œufs*
  • un peu de fleur de sel

Recette :

  • Faites chauffer l’huile dans une grande sauteuse sur feu moyen-vif. Quand elle est à bonne température, ajoutez l’oignon ciselé. Laissez le cuire 5mn pour qu’il commence à devenir fondant puis ajoutez les gousses d’ail émincées et le thym. Quand l’ail commence à dorer, ajoutez les courgettes et les aubergines lavées, séchées et coupées en dés. Assaisonnez avec le sel, le poivre, le cumin le paprika et le piment et mélangez bien. Laissez l’eau contenue dans les légumes s’évaporer. Une légère coloration va apparaître (après 5 à 10mn de cuisson). Versez le coulis de tomate, baissez le feu sur moyen-doux et laissez mijoter 20mn en remuant de temps en temps. Préchauffez le four à 240° position grill. Quand les légumes sont cuits, versez-les dans un plat allant au four et cassez-les œufs par dessus. Enfournez 2mn sous le grill pour cuire les œufs (pas plus de 2mn pile sinon ils ne seront plus du tout coulants). Parsemez un peu de fleur de sel sur les jaunes et servez immédiatement.

Notes :

– *Il s’agit ici des proportions de la recette originale. Personnellement j’ai mis 6 œufs et utilisé les proportions pour servir 3 personnes sans accompagnement autre. Si vous servez 4 personnes, je vous conseille donc de doubler la quantité d’oeufs ou de servir du riz ou de la semoule avec.
– Cyril Lignac sert son plat avec un peu d’huile d’olive, de piment d’Espelette et de basilic supplémentaires après cuisson et conseille de l’accompagner de pain grillé à l’huile d’olive.

Khao soi aux boulettes de poulet épicées

Je sais que j’avais promis de ne plus faire de soupe car l’hiver est fini mais je n’ai pas pu résister à tenter une recette thaï du nom de khao soi. Il s’agit d’un plat thaïlandais dont il existe de nombreuses variantes suivant les régions mais généralement composé d’un bouillon aux épices, de poulet et de nouilles. Comme je ne voulais pas servir uniquement de simples morceaux de poulet coupés en fines lamelles et légèrement grillés, j’ai fait des boulettes de poulet légèrement épicées accompagnées de pak choi car je suis amoureuse de ce légume depuis que je l’ai utilisé dans mes nouilles chinoises sautées aux légumes. J’ai aussi renoncé à faire frire une partie de mes pâtes car je voulais un plat réconfortant tout en moelleux. Par contre je n’exclus pas la prochaine fois de le refaire avec des oignons frits en topping par exemple pour apporter un poil de croustillant. Je pense que ça s’accorderait à merveille.

Temps : 15mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans un récipient hermétique au frigo
Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients :

Pour les boulettes de viande et les légumes :

  • 600g de blancs de poulet
  • 2 ciboules
  • 2,5cm de gingembre frais
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cuillère à café de curcuma en poudre
  • 1 cuillère à café de cumin en poudre
  • 0,5 cuillère à café de sel
  • une pincée de poivre
  • 2 cuillères à soupe d’huile de sésame
  • 4 pak-choï

Pour le bouillon :

  • 60g de pâte de curry rouge
  • 400mL de lait de coco
  • 750mL de bouillon de volaille (soit 2 cubes de bouillon de volaille dilués dans 750mL d’eau bouillante)
  • 3 cuillères à soupe de sauce nuoc-mam
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 10g de coriandre fraiche
  • 375g de nouilles chinoises aux œufs (de préférence des larges si vous en trouvez)

Recette :

Pour les boulettes de viande et les légumes :

  • Coupez le poulet en gros morceaux et mixez-le jusqu’à obtenir une viande hachée. Émincez finement la ciboule. Pelez et râpez le gingembre. Écrasez la gousse d’ail avec un presse-ail. Ajoutez ces trois éléments ainsi que toutes les épices dans le mixeur et mixez à nouveau jusqu’à obtenir une farce homogène. Prenez une cuillère à soupe de farce et roulez-la entre vos mains pour faire une boulette. Recommencez jusqu’à épuisement de la farce. Vous devriez en faire une petite vingtaine. Chauffez l’huile dans une grande sauteuse sur feu moyen-vif et ajoutez les boulettes. Laissez-les cuire 4/5mn en les retournant régulièrement pour qu’elles soient dorées de tous les côtés. Retirez-les de la sauteuse et réservez.
  • Coupez la base des Pak Choi, lavez-les puis détaillez les feuilles en deux ou trois dans le sens de la longueur suivant leurs tailles. Ajoutez-les dans la sauteuse et laissez-les cuire 4/5mn jusqu’à ce qu’ils tombent et grillent légèrement. Retirez de la poêle et réservez avec les boulettes.

Pour le bouillon :

  • Dans la même sauteuse, ajoutez la pâte de curry, le lait de coco, le bouillon, la sauce nuoc-mam et le miel. Mélangez et mixez à l’aide d’un mixeur plongeant pour qu’il ne subsiste aucun morceau de pâte de curry : elle doit être totalement diluée. Laissez cuire 2/3mn puis ajoutez les boulettes de poulet et le pak choi. Laissez mijoter 5 à 8mn jusqu’à ce que le poulet soit totalement cuit. Lavez la coriandre, hachez-la et ajoutez-la en fin de cuisson.
  • Pendant que les boulettes finissent de cuire, cuisez les pâtes en suivant les instructions du paquet (en principe 3mn dans un grand volume d’eau bouillante salée puis rinçage à l’eau froide).
  • Répartissez les pâtes dans des bols et recouvrez avec le bouillon, le poulet et le pak choi. Servez chaud.

Hot cross buns au chocolat

Je vous avais déjà proposé l’année dernière à la même époque cette spécialité de Pâques anglaise de petits pains sucrés aux épices. Eh bien je récidive cette année. Contrairement à ce que j’avais prévu initialement, je ne les ai pas parfumés avec de l’orange mais avec du chocolat (beaucoup de chocolat). C’est bien simple, je n’ai pas su résister à cette version de Délice d’orient. J’ai été séduite par l’idée de remplacer les croisillons en pâte par du chocolat blanc encore plus gourmand. D’autant plus qu’on le sait tous : Pâques et chocolat font toujours bon ménage !

Temps : 45mn de préparation, 2h de pousse et 30mn de cuisson
Conservation : 4/5j à température ambiante dans une boite hermétique (ou le plat recouvert de papier alu)
Pour 10 petits pains

Ingrédients :

Pour les petits pains :

  • 215ml de lait entier + un peu pour dorer
  • 11g de levure fraîche de boulanger
  • 315g de farine T55
  • 25g de cacao en poudre non sucré
  • 50g de sucre
  • 30g d’œuf
  • 0,5 cuillère à café de sel
  • 0,5 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 0,25 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 0,25 cuillère à café de quatre épices
  • 50g de beurre mou
  • 100g de pépites de chocolat

Pour le glaçage et les croisillons :

  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 30g de chocolat blanc

Recette :

  • Chauffez très légèrement le lait pour qu’il soit tiède (un tout petit peu plus chaud que la température de votre doigt). Versez-le dans la cuve de votre robot. Emiettez la levure dedans, laissez reposer 10mn et mélanger. Ajoutez la farine, le cacao, le sucre, l’œuf et les épices et pétrissez la pâte à l’aide du crochet pendant 10mn jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène. Ajoutez alors le beurre mou coupé en petits morceaux et continuez de pétrir jusqu’à ce qu’il soit totalement incorporé et que la pâte se décolle des parois. Ajoutez les pépites de chocolat et pétrissez quelques secondes pour bien les répartir. 
  • Couvrez la cuve d’un torchon et laissez la pâte lever pendant 1h environ jusqu’à ce qu’elle double de volume. (Je vous conseille de la mettre dans un four préchauffé à 30°). Dégazez la pâte sur un plan de travail légèrement fariné et partagez-la en 10 pâtons de 80g environ. Façonnez-les en boules et déposez-les dans un plat rond de 20cm de diamètre légèrement beurré. Laissez de nouveau lever la pâte pendant 1h dans un endroit chaud, à couvert.
  • Préchauffez le four à 180°. Dorez vos buns avec un peu de lait à l’aide d’un pinceau et enfournez 30mn environ, jusqu’à ce que ce que les pains soient légèrement colorés. A la sortie du four, passez le miel quelques secondes au micro-ondes pour le liquéfier puis badigeonnez-en les buns à l’aide d’un pinceau. Faites fondre le chocolat blanc au micro-ondes ou au bain-marie. Attention c’est un chocolat très capricieux, il ne faut pas le faire fondre à trop haute température sinon il va sécher ou brûler. Personnellement, je le sors très régulièrement du micro-ondes et je mélange à chaque fois. Il est souvent prêt avant même que visuellement on ait l’impression qu’il ait commencé de fondre contrairement au chocolat noir. Versez-le dans une petite poche à douilles avec une fine ouverture (ou un crayon pâtissier pour dessiner) et tracez des croisillons sur les pains. Servez tiède.

Note :
– Vous pouvez remplacer les épices par 1 cuillère à café d’épices à pain d’épices.

Poulet au curcuma, vermicelles de riz et curry crémeux aux légumes

Attention tuerie !!! Si vous aimez les épices cette recette est définitivement pour vous. Je l’ai trouvée chez Half baked harvest et comme d’habitude je ne suis pas déçue le moins du monde. Elle est vraiment incroyable. Il y a tout dedans. Le moelleux de gros morceaux de poulet légèrement grillés, le fondant des courgettes, le croquant des brocolis, le crémeux de la sauce, la puissance des épices et la douceur de la coco. Tout ça servi avec des vermicelles de riz pour un plat complet. Vous verrez qu’il est très difficile de s’arrêter de manger une fois qu’on a commencé !

Temps : 20/25mn de préparation et 15/20mn de cuisson
Conservation : 48h dans un récipient hermétique au frigo
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 700g de cuisses de poulet désossées ou de blancs
  • 1 cuillère à soupe de curcuma
  • 1 + 2 cuillères à soupe de pâte de curry rouge
  • 1 + 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • du sel
  • 2 échalotes
  • 2 gousses d’ail
  • 1 courgette
  • 2cm de gingembre frais
  • 1 brocoli
  • 400mL de crème de coco
  • 100mL d’eau
  • 1 cuillère à soupe de nuoc mam
  • 2 cuillères à café de miel
  • 250g de vermicelles de riz
  • facultatif (pour servir) : du basilic thaï, du jus de citron vert, etc

Recette :

  • Coupez le blanc de poulet en gros morceaux (j’avais 2 énormes blancs que j’ai détaillé en 3-4 chacun). Dans un bol, mélangez le curcuma, 1 cuillère à soupe de pâte de curry et 1 d’huile d’olive. Enduisez chaque morceau de poulet entièrement avec la pâte ainsi obtenue (je vous conseille d’utiliser des gants et, si vous n’en avez pas, de le faire avec vos mains pour que le résultat soit homogène et pas trop épais) puis salez-les. Chauffez les 2 cuillères à soupe d’huile restantes dans une grande sauteuse sur feu vif et ajoutez-y le poulet. Saisissez la viande 2mn de chaque côté jusqu’à ce qu’elle soit dorée puis réservez-la dans une assiette.
  • Pendant que la viande cuit, préparez les légumes. Pelez et émincez les échalotes et l’ail. Lavez et coupez la courgette en dés. Pelez et râpez le gingembre. Ajoutez-les dans la sauteuse avec une pincée de sel une fois le poulet enlevé. Laissez cuire 5mn sur feu moyen. Pendant ce temps, lavez le brocoli et détaillez-le en petits bouquets. Au bout des 5mn, ajoutez-le dans la sauteuse. Laissez cuire 3mn de plus puis ajoutez les 2 cuillères à soupe de pâte de curry restantes. Mélangez bien puis ajoutez la crème de coco, l’eau, le nuoc-mam et le miel et mélangez à nouveau jusqu’à ce que la sauce soit homogène. Ajoutez le poulet, couvrez-le de sauce et laissez mijoter 15/20mn à petit bouillon en couvrant aux ¾ la sauteuse d’un couvercle. Le poulet doit être totalement cuit.
  • 5Mn avant que le poulet soit prêt, faites cuire les vermicelles de riz en respectant les indications du paquet. Servez les vermicelles avec le poulet, le curry, du basilic thaï et un peu de jus de citron vert (facultatif).

Notes :
– Si vous n’êtes pas très à l’aise avec le fait de gérer plusieurs éléments de la recette en même temps au vu des courts timings de cuisson, n’hésitez pas à procéder à toutes les découpes de légumes avant de commencer le reste. Comme ça vous n’aurez plus qu’à ajouter les ingrédients au fur et à mesure !
– Si vous faites de petits morceaux de poulet, réduisez le temps de cuisson à 10/15mn.

Wraps dinde comté

J’adore faire des wraps pour emmener au travail. C’est facile à faire, rapide, pas prise de tête, équilibré et on peut les garnir avec à peu près n’importe quoi. Cette fois ci, j’ai opté pour une petite sauce au yaourt légèrement épicée, quelques crudités avec des carottes et du concombre, un peu de dinde pour les protéines et du comté pour la gourmandise. Vous pouvez très facilement préparer les éléments la veille (cuisson de la viande, préparation de la sauce et découpe des légumes) et procéder au montage le jour-même pour gagner du temps ! (Si vous voulez que vos wraps soient plus esthétiques, il vous suffira de râper les carottes au lieu de les couper en lamelles pour donner plus de volume, personnellement j’ai visé l’efficacité !)

Temps : 15mn de préparation/cuisson
Conservation : 48h à condition de conserver les aliments séparés et bien conditionnés au frigo
Pour 4 wraps

Ingrédients :

  • une noisette de beurre
  • 2 escalopes de dinde
  • du sel et du poivre
  • 150g de yaourt à la grec (si vous utilisez du yaourt normal ou du fromage blanc, ajoutez un peu de jus de citron pour l’acidité)
  • 1 cuillère à café de curry tandoori
  • 0,5 cuillère à café de sel
  • 0,5 cuillère à café d’ail semoule
  • 1 concombre
  • 1 grosse carotte
  • 100g de comté
  • 4 wraps

Recette :

  • Dans une poêle antiadhésive, faites fondre le beurre sur feu moyen puis déposez-y les escalopes de dinde et cuisez-les quelques minutes de chaque côté jusqu’à ce qu’elles soient prêtes. Salez et poivrez. Coupez en lamelles et réservez.
  • Pendant que la viande cuit, dans un bol, mélangez le yaourt à la grec avec le curry, le sel et l’ail semoule. Réservez. Lavez le concombre et la carotte et découpez-les en tagliatelles à l’aide d’un économe (vous pouvez les éplucher avant si vous n’aimez pas laisser la peau). Coupez le comté en lamelles.
  • Prenez vos wraps et étalez une bonne quantité de sauce au curry sur chacun. Déposez par dessus le concombre, la carotte, la dinde et enfin le comté. Repliez une (ou deux si vous comptez faire voyager vos wraps) des extrémités sur la garniture puis roulez les wraps en les maintenant bien serrés. Servez !