Blancs de poulet grillés et pommes de terre sautées

On se fait une petite pause entre la Chandeleur et la St Valentin pour quelque chose de très important qui tient en deux aliments : poulet-pommes de terre. Ça a toujours été mon plat préféré. Bon évidemment, il n’a pas toujours pris cette forme. Déjà, normalement, le poulet se doit d’être entier et rôti, c’est une obligation ! Puis j’ai navigué entre la purée et les pommes de terre sautées suivant les époques car je raffole des deux et que ma mère les réussit admirablement bien (je n’ai pas encore goûté meilleur au restaurant pour vous dire). Mais quand on vit à deux, il faut savoir faire des concessions car un poulet rôti ça fait quand même beaucoup… J’ai donc décidé d’accompagner mes pommes de terre sautées de blancs de poulet grillés enrobés d’épices. Le point positif de cette recette c’est qu’en privilégiant une cuisson au four après avoir fait grillé le poulet, non seulement celui-ci conserve tout son moelleux tout en état légèrement doré à l’extérieur mais surtout vous n’avez pas besoin de le surveiller. Vous pouvez donc vous concentrer sur vos accompagnements sans soucis. Concernant les pommes de terre, je suis très heureuse d’avoir trouvé cette recette de Paris dans ma cuisine car le résultat est au top. Les pommes de terre sont croustillantes et fondantes, salées pile comme il faut, comme je les aime. Bien évidemment, vous pouvez servir ces deux composants indépendamment l’un de l’autre (je pense que je cherchais juste une excuse pour publier deux recettes en une comme j’essaye de me restreindre à une publication tous les deux jours).

Temps : 20mn de préparation + 50mn de cuisson
Conservation : 3j dans une boite hermétique au frigo
Pour 4 personnes

Ingrédients :

Pour les pommes de terre rôties :

  • 1.5kg de pommes de terre à chair ferme
  • 4 cuillères à soupe d’huile de tournesol
  • 1 cuillère à soupe de gros sel
  • 30g de beurre
  • du sel et du poivre

Pour le poulet :

  • 2 cuillères à café de mélange italien
  • 1 cuillère à café d’ail en poudre
  • 1 cuillère à café de cumin en poudre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de piment doux en poudre (chili powder)
  • 0.5 cuillère à café de paprika fumé
  • 0.25 cuillère à café de poivre noir
  • 4 blancs de poulet
  • 1 cuillère à soupe + 2 cuillères à café d’huile d’olive
  • 15g de beurre

Recette :

Pour les pommes de terre sautées :

  • Épluchez les pommes de terre puis découpez-les en cubes de 1.5cm environ. Rincez-les puis essuyez-les à l’aide d’un sopalin ou d’un torchon propre pour enlever l’excès d’humidité et un maximum d’amidon. Chauffez l’huile dans une grande sauteuse sur feu vif et ajoutez le gros sel puis les pommes de terre. Laissez-les cuire pendant environ 30mn en mélangeant régulièrement pour qu’elle prenne une belle couleur sans brûler. Baissez légèrement la chaleur sur feu moyen, ajoutez le beurre, mélangez et prolongez la cuisson de 15/20mn : les pommes de terre doivent être croustillantes à l’extérieur et fondantes à l’intérieur. Rectifiez l’assaisonnement et servez chaud.

Pour le poulet :

  • Quand vous arrivez à 30mn de cuisson des pommes de terre, préparez le poulet. Préchauffez le four à 190°. Mélangez les épices ensemble (mélange italien, ail, cumin, sel, piment doux, paprika fumé et poivre noir) et réservez. Aplatissez les blancs de poulet légèrement pour qu’ils aient la même épaisseur sur toute la longueur (pas plus de 2.5/3cm d’épaisseur). Badigeonnez-les légèrement avec de l’huile d’olive (0.5 cuillère à café par morceau) puis enrobez-les avec les épices. Faites fondre le beurre avec la cuillère à soupe d’huile d’olive dans une poêle qui va au four et faites griller le poulet 2mn de chaque côté pour qu’il soit doré et croustillant à l’extérieur. Transférez la poêle au four et prolongez la cuisson de 15 à 18mn jusqu’à ce que le poulet soit cuit à cœur (si votre poêle ne va pas au four, déplacez le poulet dans un plat à gratin). Servez chaud avec les pommes de terre sautées.

Cookies cannelle et pépites de chocolat

Je ne vais pas vous mentir, c’est un peu la crise niveau recette. J’avais tout un plan en tête de vous proposer une recette par jour du 1er au 24 décembre pour finir l’année en beauté avant de vous abandonner quelques jours pour les fêtes. J’avais prévu de tester 30 recettes pour être sure d’en avoir largement assez. Sauf que le compte n’y est pas. Je vais bientôt être à 36 recettes testées et je ne suis toujours pas certaine de pouvoir tenir jusqu’au 24 alors même que j’ai loupé 2 jours de publications à cause des horaires de fou que j’ai fait au boulot cette semaine… Je suis franchement déçue et j’aimerais faire plus mais je sens que je suis en train de tirer un peu trop sur la corde. Mon corps a failli me lâcher en fin de semaine à cause de l’épuisement… Je vais donc finir ce que j’ai en réserve et tant pis si je n’atteins pas mon objectif final. Pour réussir à me raccrocher aux branches, j’ai tout de même décidé de me rabattre sur quelques recettes simples. J’ai donc repris ma recette traditionnelle de cookies et hop je leur ai ajouté un peu de magie de Noël avec de la cannelle. Croustillants, moelleux, épicés, ils ont tout ce qu’il faut pour accompagner un bon chocolat chaud !

Temps : 10mn de préparation + 12mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite en métal hermétique
Pour 9 gros cookies

Ingrédients :

  • 80g de beurre mou
  • 100g de cassonade
  • 1 gros œuf
  • 180g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 100g de chunks de chocolat noir

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Travaillez le beurre mou avec la cassonade jusqu’à ce que le mélange soit crémeux et homogène. Incorporez l’œuf puis ajoutez la farine, la levure, la cannelle, le sel et les pépites de chocolat. Mélangez jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Chemisez une plaque de cuisson de papier sulfurisé ou de silpat puis, à l’aide d’une cuillère à glace, déposez des tas de pâte en les espaçant de 7/8cm environ. Enfournez 12/13mn jusqu’à ce que vos cookies soient légèrement colorés sur les côtés puis laissez-les refroidir 5 minutes sur la plaque avant de les déposer sur une grille jusqu’à refroidissement complet.

Pain d’épices de Thierry Mulhaupt

Enfin une recette sucrée de Noël qui me donne satisfaction… Je commençais à désespérer, mes deux premiers tests ayant été des échecs cuisants… Mais avec du pain d’épices, comment se louper ? En tout cas celui de Thierry Mulhaupt, lui, ne nous fait pas faux bond. Il est ultra parfumé et bien moelleux. A la cuisson, il embaume la cuisine avec cette odeur d’épices et de miel typique de Noël, un véritable régal. Et pour pouvoir vous donner un avis complet de cette recette, j’ai imbibé une partie du cake avec du Gewüztraminer et une avec le jus d’orange, comme ça pas de jaloux. J’ai trouvé ça meilleur avec le jus d’orange qui apporte un petit goût sucré et fruité supplémentaire mais libre à vous de choisir ce que vous préférez !

Temps : 10mn de préparation + 55mn de cuisson
Conservation : 1 à 2 semaines, bien emballé dans du film alimentaire, à température ambiante ou au frigo
Pour un cake ou 2 petits

Ingrédients :

  • 320g de miel de fleurs
  • 55g d’œuf (entre 1 œuf de calibre normal et de gros calibre)
  • le zeste d’une orange (cet ingrédient est absent de la recette originale mais ça me faisait de la peine d’utiliser le jus pour l’imbibage et de gâcher le zeste)
  • 110g de beurre fondu
  • 130g de lait frais entier
  • 270g de farine T55
  • 9g de bicarbonate de soude
  • 9g de cannelle en poudre
  • 2g de gingembre en poudre
  • 1g de clou de girofle en poudre
  • 1g de cardamome en poudre

Pour l’imbibage et la décoration :

  • 100ml de Gewüztraminer ou le jus d’une orange (je n’ai pas tout utilisé, je me suis arrêtée quand le pain d’épices ne pouvait plus absorber de liquide)
  • 150g de nappage abricot (je n’en ai pas mis : il sert à rendre le pain d’épices brillant mais je le trouvais déjà très beau comme ça et assez sucré surtout)
  • des fruits confits (facultatif)

Recette :

  • Préchauffez le four à 165°C. Versez le miel dans une casserole et chauffez-le jusqu’à atteindre 50°. Transvasez-le dans un saladier, ajoutez l’œuf et le zeste d’orange et fouettez la préparation jusqu’à ce qu’elle devienne homogène. Incorporez ensuite le beurre fondu refroidi et le lait puis la farine, le bicarbonate et les épices ensemble. Fouettez la pâte jusqu’à ce qu’elle soit homogène. Versez-la dans un moule à cake de taille standard (ou 2 petits de 18x7cm) beurré et fariné si besoin et enfournez 55mn (35mn pour les petits cakes) : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche.
  • Démoulez le pain d’épices et imbibez-le avec le Gewüztraminer (ou le jus d’orange) à l’aide d’un pinceau. Nappez-le ensuite avec le nappage abricot si vous désirez en mettre puis décorez-le avec les fruits confits.

Saumon grillé aux épices cajun

Et oui, encore une recette de saumon mais je tenais vraiment à vous partager cette recette de saumon cajun. Depuis que j’ai testé ces épices avec du poulet, j’ai développé comme une addiction pour ces saveurs. J’ai donc voulu les transposer sur un poisson brut, sans sauce pour varier les plaisirs. Sauf qu’il est plus difficile (en tout cas je trouve) de parfumer du saumon que du poulet. J’ai essayé de faire uniquement un beurre cajun mais je trouvais que le goût n’était pas assez puissant. J’ai aussi essayé d’en mettre sur les deux faces sauf que ça s’est avéré inutile car le beurre s’étalait dans la poêle au lieu de rester contre le saumon (j’aurais pu y penser avant mais je suis un peu bête parfois). J’ai donc cumulé une marinade et un beurre cajun à mettre juste en fin de cuisson et cette fois j’ai été satisfaite. La marinade permet de faire pénétrer le goût en profondeur et le beurre apporte une gourmandise et une dose d’épices supplémentaires. Au niveau du mélange cajun, j’ai essayé plusieurs recettes et la meilleure que j’ai pu tester est celle de Papilles et pupilles. En plus elle permet d’avoir pile assez d’épices pour la recette 😉

Temps : 10mn de préparation, 2h de marinade et 10mn de cuisson
Conservation : 24h maximum au frigo dans une boite hermétique
Pour 4 personnes

Ingrédients :

Pour le mélange d’épices cajun (facultatif, vous pouvez prendre un mélange tout prêt) :

  • 2,5 cuillères à café de paprika fumé en poudre
  • 2 cuillères à café de sel
  • 2 cuillères à café d’ail semoule
  • 1 cuillère à café de poivre noir
  • 1 cuillère à café d’oignon semoule
  • 1 cuillère à café de piment de Cayenne
  • 1 cuillère à café d’origan séché
  • 1 cuillère à café de thym séché
  • 0,5 cuillère à café de flocons de piment concassés
  • 0,5 cuillère à café de cumin

Pour la marinade :

  • 6 cuillères à soupe d’huile neutre
  • 4 cuillères à soupe de sauce mirin
  • 2,5 cuillères à soupe d’épices cajun
  • 4 filets de saumon sans la peau

Pour le beurre cajun et la cuisson :

  • 50g de beurre mou
  • 25g de miel
  • 1,5 cuillère à soupe d’épices cajun
  • du sel et du poivre

Recette :

  • Si vous n’avez pas d’épices cajun toutes prêtes, mélangez la liste d’épices ci-dessus et conservez-les dans un petit bocal hermétique si vous ne les utilisez pas tout de suite.
  • Commencez par préparer la marinade. Pour cela, mélangez l’huile, la sauce mirin et les épices cajun. Versez moitié de la marinade ainsi obtenue dans un plat permettant d’accueillir vos filets de saumon (mais pas beaucoup plus grand pour avoir une certaine hauteur de marinade). Déposez le saumon dedans et versez le reste de la marinade par-dessus. Laissez mariner pendant 2h en retournant les filets au bout d’une heure pour homogénéiser les saveurs.
  • Quand le saumon est prêt, préparez le beurre cajun en travaillant le beurre, le miel et les épices jusqu’à obtenir un mélange homogène. Salez et poivrez le saumon. Déposez-le sur un grill (ou dans une grande poêle) sur feu moyen et cuisez-le 2/3mn de chaque côté jusqu’à ce qu’il soit doré (vous pouvez prolonger la cuisson si vous préférez le saumon bien cuit ou si les pavés sont épais). Déposez ensuite une petite cuillère à café de beurre cajun sur chaque pavé, attendez 30s qu’il fonde légèrement et étalez-le sur toute la surface du saumon. Servez immédiatement.

Muffins citrouille noix de pécan

Attention tuerie. Et encore sur une recette à la purée de citrouille… Je pense que j’ai trouvé l’ingrédient miracle de l’automne en essayant ces boites de purée de citrouille toutes faites. J’étais un peu dubitative au début mais je trouve la purée de courge tellement pénible à préparer que j’ai fini par céder. Et je ne regrette absolument pas malgré le prix des frais de port. C’est de la purée 100% citrouille sans sucre ou sel ajouté. C’est incroyablement pratique, bon et sain. Et quand je vois que ça me permet de faire des pancakes ou des muffins aussi délicieux, je me dis que l’investissement est rentable. Ces muffins sont bien parfumés, moelleux, légèrement croustillants sur le dessus avec le sucre… J’ai ajouté un peu de noix de pécan pour la mâche mais ce n’est pas obligatoire : vous pouvez leur substituer des pépites de chocolat si vous préférez.

Temps : 15mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique
Pour 18 muffins

Ingrédients :

Pour les muffins :

  • 100g de noix de pécan
  • le zeste d’une orange finement râpée
  • 80g de sucre semoule
  • 80g de cassonade
  • 300g de farine
  • 2 cuillères à café d’épices à pain d’épices
  • 1 cuillère à soupe de levure chimique
  • 0,25 cuillère à café de bicarbonate alimentaire
  • 0,25 cuillère à café de sel
  • 2 gros œufs
  • 175mL de lait
  • 175mL de purée de citrouille
  • 50g de jus d’orange
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 115g de beurre fondu

Pour le sucre à la cannelle :

  • 20g de sucre
  • 1 cuillère à café de cannelle

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Commencez par torréfier les noix de pécan en les enfournant 10mn dans le four chaud. Pendant ce temps, préparez la pâte à muffins. Dans un premier saladier, à l’aide d’une maryse, écrasez les zestes d’orange avec les sucres pour les parfumer. Ajoutez-y la farine, les épices, la levure, le bicarbonate et le sel. Mélangez et réservez. Dans un second saladier, fouettez les œufs, le lait, la purée de citrouille, le jus d’orange et la vanille jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Incorporez les poudres sans trop travailler la pâte puis le beurre fondu et enfin les noix de pécan torréfiées grossièrement hachées. Répartissez la pâte dans 18 empreintes à muffins (beurrées et farinées ou munies de caissettes si nécessaire) remplies aux 3/4. Dans un petit bol, mélangez les ingrédients du sucre à la cannelle et saupoudrez-en un peu sur chaque muffin. Enfournez 15mn : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Laissez refroidir sur une grille.

Notes :
– Vous pouvez remplacer les noix de pécan par des pépites de chocolat voire totalement les supprimer : les muffins sont délicieux « natures » aussi.
– Si vous n’aimez pas l’orange, enlevez les zestes de la recette mais ne touchez pas au jus d’orange qui ne se sent pas du tout après cuisson (ou substituez-le par un autre liquide).

Pumpkin spice latte

Une des choses qui me chagrine le plus en automne c’est d’avoir l’impression d’être punie en terme de boissons chaudes. Il y a énormément de sublimes boissons qui font leur apparition pour les fans de café mais très peu pour les fans de thé. C’est pour ça que je suis souvent obligée de faire mes boissons moi-même en faisant des tests où je substitue le café par le thé, les dosages étant souvent à revoir. Comme le chaï latte que je vous ai proposé il y a très peu de temps, le pumpkin spice latte avait donc déjà une place sur mon blog. Mais cela faisait tellement d’années que j’avais envie de modifier un peu ma recette d’origine. J’ai justement décidé de faire un mix entre ces deux recettes pour aboutir à un PSL qui sent plus la citrouille que la dernière fois. Succès assuré pour les amoureux de ce breuvage.

Temps : 5mn de préparation
Conservation : à consommer immédiatement
Pour 2 PSL

Ingrédients :

  • 300ml de lait
  • 75g de purée de citrouille (ou autre courge type potimarron)
  • 25g de sucre blond (ou 2 cuillères à soupe de miel)
  • 1 cuillère à café d’épices à pain d’épice (ou d’épices chaï)
  • 200mL de thé chaï (soit un sachet de thé noir aux épices chaï infusé dans 200mL d’eau bouillante ; substituable par du café si vous préférez le café)
  • un peu de chantilly (facultatif)

Recette :

  • Dans une casserole, versez le lait, la purée de citrouille, le sucre et les épices. Portez à ébullition sur feu moyen-vif en remuant puis ajoutez le thé (ou le café). Répartissez dans deux grands mugs. Surmontez d’un peu de chantilly et d’une pincée d’épices supplémentaire et dégustez immédiatement.

Note :

– Si votre lait à la citrouille vous paraît peu homogène une fois à ébullition, n’hésitez pas à mettre un petit coup de mixeur plongeant. Il arrive que certaines purées de citrouille se mélangent difficilement à cause de leurs textures.

Chaï latte express

Il y a des jours où on rêverait de boire un chaï latte mais où on peut manquer de temps ou d’épices à infuser. Je me doute que vous ne gardez pas tous des épices brutes dans les placards comme des bâtons de cannelle, des grains de poivre ou des gousses de cardamome. Voilà donc une alternative pour vous dépanner si comme moi vous êtes fan de chaï latte : un mélange d’épices en poudre à garder de côté et à faire infuser avec un peu de lait et de thé noir dès que vous en avez envie !

Temps : 5mn de préparation
Conservation : plusieurs mois dans une boite hermétique à température ambiante
Pour 7 chaï lattes

Ingrédients :

Pour le mix d’épices chaï :

  • 2 cuillères à soupe de cannelle en poudre
  • 0,5 cuillère à soupe de gingembre en poudre
  • 0,5 cuillère à soupe de cardamome en poudre
  • 0,5 cuillère à soupe de clous de girofle en poudre (ou de 4 épices si vous n’êtes pas fan de girofle)
  • 0,5 cuillère à café de vanille en poudre

Pour un chaï latte :

  • 175mL de lait
  • 100mL d’eau
  • 1 sachet de thé noir
  • 1,5 cuillère à café d’épices chaï
  • 1 cuillère à soupe de miel

Recette :

  • Mélangez toutes les épices et conservez-les dans un récipient hermétique type pot à confiture.
  • Pour réaliser un chaï latte, versez tous les ingrédients dans une casserole et portez à ébullition. Laissez frémir pendant 3 à 5mn, le temps que le thé et les épices infusent. Filtrez puis dégustez.

Porc au caramel

Je sais qu’il y a déjà une recette de porc au caramel sur le blog mais pour tout vous dire, après toutes ces années, je ne me souvenais plus trop du goût qu’il avait. Je me suis donc dit que c’était l’occasion de tester une nouvelle recette trouvée chez Maman ça déborde. Le résultat est excellent. Une viande bien moelleuse, une sauce ultra parfumée (si vous n’aimez pas trop le quatre épices, je vous conseille de plutôt rester sur l’ancienne recette du blog). En plus, le fait de passer par un sirop de sucre permet d’avoir moins de chance de brûler son caramel pour les novices, ce qui devrait en ravir plus d’un ! De quoi faire un excellent repas !

Temps : 20mn de préparation + 35/40mn de cuisson
Conservation : 3j au frigo dans une boite hermétique
Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients :

  • 1,5 kg d’échine ou de sauté de porc
  • 3 cuillères à soupe d’huile (de sésame pour moi)
  • une pincée de sel
  • 500 + 50mL d’eau
  • 2 cubes de bouillon de volaille
  • 1 cuillère à soupe de 4 épices
  • 1 cuillère à soupe de gingembre en poudre
  • 5 cuillères à soupe de sauce soja salée
  • 125g de sucre

Recette :

  • Coupez la viande en morceaux de 3cm environ en enlevant les parties dures de la viande mais en conservant le gras (c’est ça qui permettra à votre viande de rester fondante malgré la cuisson prolongée). Versez l’huile dans une grosse sauteuse et chauffez-la sur feu moyen-vif. Quand elle est prête, versez la viande. Faites la revenir pendant 5/10mn jusqu’à ce qu’elle soit dorée sur toutes les faces (elle ne sera pas totalement cuite, c’est normal). Salez légèrement en fin de cuisson et versez dans un récipient. Réservez.
  • Préparez le bouillon en portant à ébullition 500mL d’eau avec les cubes de bouillon. Quand les cubes sont totalement dissous, ajoutez le 4 épices, le gingembre et la sauce soja et réservez sur feu moyen pour entretenir la chaleur (ça permettra au caramel de ne pas figer quand vous le verserez dessus).
  • Lavez votre sauteuse puis versez 50mL d’eau ainsi que le sucre à l’intérieur. Chauffez sur feu moyen-vif jusqu’à ce que le sirop de sucre se transforme en un beau caramel ambré. Versez alors le bouillon, mélangez (si votre bouillon n’est pas assez chaud et que votre caramel fige, pas de soucis laissez cuire en mélangeant jusqu’à ce qu’il soit liquide à nouveau), puis ajoutez la viande. Laissez cuire sur feu vif pendant 25/30mn, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que le bouillon réduise et se transforme en sirop épais. Servez chaud.

Brioche perdue roulée façon chaï latte

Le saviez-vous ? Il est tout à fait possible de parfumer votre pain perdu en aromatisant le lait dans lequel vous le trempez. Chocolat, cannelle, vanille, amande : on peut imaginer beaucoup de déclinaisons possibles. Mon premier choix s’est porté sur le chaï, mon thé préféré. Après avoir réalisé du chaï latte et du chaï latte glacé, je n’avais aucun doute sur le fait que j’allais adorer cette saveur sous forme de pain perdu. Il n’en est devenu que plus gourmand et plus parfumé, ce qui l’a rendu encore meilleur que d’habitude.

Temps : 15mn de préparation + 5mn de cuisson
Conservation : 3/4j dans une boite hermétique au frigo (réchauffez-les 30s au micro-ondes avant de déguster)
Pour 8 roulés

Ingrédients :

  • 25g de crème
  • 25g de lait
  • 1 cuillère à café de thé chaï
  • 8 tranches de brioche ou de pain de mie (rassies pour éviter le gaspillage si vous voulez !)
  • 1 œuf
  • 15g de beurre
  • 1 sachet de sucre vanillé

Recette :

  • Versez la crème et le lait dans une casserole et chauffez jusqu’à ce qu’ils fument (attention ce sera très rapide au vu de la quantité). Ajoutez le thé et laissez reposer à couvert pendant 10mn.
  • Pendant ce temps, à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étalez vos tranches de brioche le plus finement possible. Parez les bords et roulez-les en serrant bien. Appuyez légèrement sur les soudures pour les faire tenir. Réservez.
  • Filtrez le mélange lait/crème chaï pour enlever les feuilles de thé et versez-le dans une assiette creuse. Ajoutez l’oeuf et battez le mélange jusqu’à ce qu’il soit homogène. Faites fondre le beurre dans une petite poêle sur feux doux. Trempez entièrement chaque roulé dans le mélange précédent, laissez égoutter quelques secondes le surplus et déposez dans la poêle, soudure vers le bas. Lorsque la première face est dorée, retournez-les et prolongez la cuisson jusqu’à ce que la seconde face le soit également (cela ne devrait prendre que quelques minutes). Retirez du feu, saupoudrez de sucre vanillé et mangez chaud.

Notes :
– Vous pouvez saupoudrer vos brioches perdues d’un peu de cardamome en poudre pour renforcer le goût du chaï.
– Je vous conseille de couper vos tranches de brioche vous-même pour qu’elles aient une certaine épaisseur, sinon vos tranches ne seront pas très imbibées et vous ne sentirez sûrement pas assez le goût des épices.

Chaï latte glacé

Aujourd’hui, je vous propose une tuerie, ma boisson préférée toutes catégories confondues de l’été : le chai latte glacé. J’en suis tombée amoureuse au Starbucks il y a des années et depuis j’essayais de reproduire cette excellente boisson, malheureusement sans résultat. Aujourd’hui, je peux enfin dire que c’est chose faite. Le goût n’est surement pas parfaitement identique mais c’est la meilleure version maison que j’ai trouvée et elle est grandement inspirée de celle de Véro. Je ne vous laisse pas attendre plus longtemps pour cette merveille : place à la recette.

Temps : 5mn de préparation, 20mn de cuisson, 1/2h de refroidissement
Conservation : 3/4j dans une bouteille hermétique pour le concentré de chaï
Pour 3 personnes

Ingrédients :

  • 750ml d’eau
  • 2 cuillères à soupe de miel (3 si vous aimez votre chaï latte bien sucré)
  • 2 cuillères à café de thé chaï (ou de thé noir standard si vous n’en trouvez pas)
  • 2 bâtons de cannelle
  • 1 gousse de vanille
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 6 clous de girofle
  • 8 gousses de cardamome
  • 0,5 cuillère à café de grains de poivre noir
  • 300mL de lait (végétal si vous voulez)
  • des glaçons

Recette :

  • Versez l’eau, le miel, le thé, la cannelle, la gousse de vanille fendue en deux et grattée, le gingembre, les clous de girofle, la cardamome et le poivre dans une casserole et portez à ébullition. Laissez mijoter à petit bouillon sans couvrir pendant 20mn jusqu’à ce que le thé réduise de plus de moitié de volume (il doit vous rester environ 300mL). Filtrez la préparation, laissez-la redescendre de température puis entreposez-la au frigo jusqu’à ce qu’elle soit bien froide. Quand c’est le cas, répartissez-la dans trois verres et complétez avec la même quantité de lait. Ajoutez quelques glaçons et servez immédiatement.