Cake scarmoza, basilic et tomates confites

Ça faisait un petit moment que je voulais vous proposer une nouvelle recette de cake salé mais je n’avais pas trop d’inspiration puisque je fais quasiment exclusivement la recette de cake au jambon de ma maman que j’adore. Mais avec la pénurie de moutarde, je n’ai plus trop eu le choix et je me suis un peu plus creusée la tête. J’ai choisi de m’inspirer d’ingrédients typiques de la cuisine italienne que j’adore comme la scarmoza, le basilic et les tomates confites et de ne conserver que ça pour avoir un cake qui soit végétarien car je ne vous en avais pas encore proposé. Le résultat est vraiment très bon. Le cake est bien moelleux et gourmand avec ses morceaux de fromage et de tomates confites. L’ail en poudre et le basilic permettent de relever le goût sans être écœurants. Un véritable plaisir !
(Mes excuses pour la photo, j’ai découpé le cake vraiment à la sortie du four car j’étais très pressée et il s’est donc totalement écroulé car il n’avait pas encore de structure… Ne faîtes pas la même erreur que moi et vous aurez un cake tout beau tout haut !)

Temps : 15mn de préparation et 45mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans du papier alu au frigo
Pour 1 cake standard

Ingrédients :

  • 2 œufs
  • 250mL de lait
  • 70g de beurre fondu
  • 250g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à café de bicarbonate alimentaire
  • 1 cuillère à café d’ail en poudre
  • 1 cuillère à café de sel fin
  • 0.25 cuillère à café de poivre
  • 175g de scarmoza
  • 50g de tomates confites
  • 10g de basilic frais

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Dans un saladier, fouettez les œufs avec le lait et le beurre fondu. Incorporez ensuite la farine, la levure, le bicarbonate, l’ail, le sel et le poivre ensemble puis la scarmoza coupée en cubes, les tomates confites coupées en morceaux et le basilic finement ciselé. Mélangez bien, versez dans un moule à cake (beurré et fariné si besoin) et enfournez 45 à 50mn : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Si votre cake est déjà doré alors que l’intérieur est encore cru, couvrez-le de papier aluminium jusqu’à la fin de la cuisson. Laissez légèrement refroidir avant de démouler et de déguster.

Gratin boulgour, poireaux et crème de scarmoza

Bon, je l’admets, ce n’est pas beau. On pourrait même dire que ce plat est carrément moche (en tout cas ma version, celle de Lady Coquillette, elle, est magnifique). J’ai cherché désespérément des mini plats pour un rendu aussi joli que le sien mais je n’en ai malheureusement pas trouvé dans mes placards. Il faudrait que j’investisse dans des mini cocottes et des ramequins plus profonds que ceux à crèmes brûlées. Enfin bref, comme on dit il ne faut pas juger un livre à sa couverture et c’est le cas de ce plat. Il est extrêmement complet et conviendra aux végétariens. Le goût du poireaux est bien souligné par la gourmandise de sauce crémeuse au fromage et le boulgour apporte une texture un peu crunchy si vous le laissez griller dans le four. Les pignons de pin ajoutent un petit goût supplémentaire dont je raffole. Personnellement, j’ai adoré, mon conjoint un peu moins. Veillez à ne pas faire de parts trop grosses pour que ce ne soit pas écœurant !

Temps : 20mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : 2/3j au frigo dans un récipient hermétique
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 500g de blancs de poireaux
  • 40g de beurre
  • du sel et du poivre
  • 250g de boulgour
  • 250g de scarmoza fumée
  • 200mL de crème liquide
  • 1 poignée de pignons de pin

Recette :

  • Préchauffez le four à 190° position grill.
  • Lavez et émincez les blancs de poireaux. Faites fondre le beurre dans une grande poêle sur feu moyen, ajoutez les poireaux, assaisonnez et laissez-les cuire pendant 15/20mn jusqu’à ce qu’ils soient fondants. Mélangez de temps en temps.
  • Pendant que les poireaux cuisent, plongez le boulgour dans un grand volume d’eau bouillante salée et laissez le cuire le temps indiqué sur le paquet. Égouttez et réservez.
  • Coupez la scarmoza en dés et versez-la avec la crème dans une petite casserole. Faites chauffer sur feu moyen et remuez régulièrement jusqu’à ce que le fromage soit totalement fondu. Assaisonnez à votre goût (il n’est pas obligatoire de mettre du sel avec la scarmoza fumée mais avec un autre fromage cela pourrait s’avérer nécessaire).
  • Mélangez les poireaux, le boulgour et la crème fromagère dans un saladier et répartissez la préparation dans un grand plat à gratin ou des ramequins. Enfournez sous le grill 15mn (pour un grand plat) jusqu’à ce que le boulgour soit doré et croustillant. Ajoutez alors les pignons de pin et remettez quelques secondes sous le grill (attention les pignons brûlent très vite). Servez chaud.

Boulettes de veau à la scarmoza fumée

Et voilà, encore une recette extraordinaire de Bernard. Décidément, chaque essai est une réussite avec lui. Cette fois-ci, je me suis penchée sur une de ses recettes salées de boulettes de viande. Celle-ci a de sublimes accents italiens avec son fourrage à la scarmoza fumée. Autant vous dire que le winter body est en route car ce n’est pas avec cette recette que vous pourrez tenir un régime. Oui c’est gras, très gras, mais tellement bon…

.

.

Temps : 35mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique au frigo
Pour 5/6 personnes (une trentaine de boulettes)

.

Ingrédients :

  • 2 grandes tranches de pain de mie
  • un peu de lait
  • 250g de veau haché
  • 125g de bœuf haché (à 15% de matière grasse de préférence)
  • 125g de chair à saucisse (ou de veau haché supplémentaires)
  • 2 gousses d’ail
  • 100g de parmesan râpé
  • 2 œufs
  • 1 cuillère à café de sel
  • 0,5 cuillère à café de poivre
  • 0,25 cuillère à café de paprika fumé
  • une pincée de piment de Cayenne
  • 200g de scarmoza fumée
  • 20g de beurre
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

.

Recette :

  • Enlevez la croute du pain de mie et trempez-le dans du lait. Enlevez l’excédent de liquide en serrant les tranches, rompez-les en petits morceaux et versez dans un saladier. Ajoutez les viandes et travaillez le tout à la main jusqu’à obtenir une préparation bien homogène (n’hésitez pas à utiliser des gants). Ajoutez alors les gousses d’ail écrasées au presse-ail, le parmesan et les œufs. Travaillez à nouveau le mélange puis ajoutez les épices en les répartissant bien et mélangez à nouveau. Votre farce doit être bien homogène.
  • Coupez la scarmoza en cubes de 2cm de côté (Bernard dit d’enlever la croute, personnellement je l’ai laissée et j’ai apprécié ce surplus de goût même si la texture est plus épaisse). Prenez une cuillère à soupe de farce, mettez un cube de scarmoza au centre, refermez la boulette et roulez-la entre vos mains pour la modeler comme il faut. Recommencez jusqu’à épuisement de la farce.
  • Faites fondre le beurre avec l’huile dans une grande sauteuse sur feu moyen (l’huile empêchera le beurre de brûler). Ajoutez les boulettes. Retournez-les régulièrement pour qu’elles soient cuites de tous les côtés. Cela devrait prendre environ 20mn. Servez immédiatement.

Parmigiana bianca di zucchine

Attention tuerie (eh oui encore une). Je pense que vous êtes familiers des aubergines alla parmigiana. C’est un peu un classique des restaurants italiens. Et même si vous n’en avez jamais mangées, vous visualisez surement la composition de la recette : des aubergines fondantes, de la sauce tomate et du fromage, stratifiés comme des lasagnes pour faire de jolies couches. Eh bien ici c’est le même principe sauf qu’on remplace les aubergines par des courgettes (plus passe-partout) et qu’on se débarrasse de la sauce tomate pour ne conserver que du fromage… des TONNES de fromage !!!! (Et un peu de charcuterie aussi parce que pourquoi pas après tout ???). Ce sont donc des couches de pure gourmandise que se succèdent. C’est fondant, c’est bon, le fromage est filant mais aussi très gouteux. Bref… Que dire de plus sinon qu’il faut impérativement gouter cette merveille ???

.

.

Temps : 30mn de préparation, 30mn de repos, 40mn de cuisson
Conservation : 24/48h au frigo recouvertes de film alimentaire
Pour 6 personnes

.

Ingrédients :

  • 1kg de courgettes
  • du gros sel
  • 375g de mozzarella
  • 250g de scarmoza fumée
  • 60g de farine (environ)
  • 120g de parmesan
  • 200g de prosciutto
  • du poivre

.

Recette :

  • Lavez les courgettes puis tranchez-les dans la longueur à l’aide d’une mandoline en lamelles de environ 0.5cm d’épaisseur. Déposez-les dans une passoire en saupoudrant de gros sel pour les faire dégorger. Réservez 30mn. Rincez les courgettes pour enlever le sel et épongez-les avec du papier absorbant. Découpez la mozzarella et la scarmoza en dés et réservez.
  • Préchauffez le four à 180°. Passez les lamelles de courgettes dans la farine pour qu’elles soient intégralement couvertes. Tapotez pour enlevez le surplus. Déposez une première couche de courgettes au fond d’un plat à gratin (de 35×23 chez moi). Poivrez. Saupoudrez de parmesan. Ajoutez des morceaux de mozzarella et de scarmoza sur toute la surface. Couvrez de tranches de prosciutto. Recommencez une seconde fois : courgettes farinées, poivre, parmesan, mozzarella, scarmoza et prosciutto ; puis une 3e mais sans prosciutto : courgettes farinées, poivre, parmesan, mozzarella et scarmoza. Enfournez 40mn. Dégustez immédiatement.

Note : Le nombre de couches dépendra de la taille de votre plat, tout comme la quantité d’ingrédients nécessaires. C’est pour cela que j’ai pris la peine de vous donner les dimensions du mien. Il faudra adapter si le votre est plus petit ou plus grand.
           Si vous faites les mêmes couches que moi et si vous avez peur de mal répartir la garniture sur les courgettes, sachez qu’il vous faudra mettre environ 40g de parmesan, 125g de mozzarella et 85g de scarmoza par étage (car vous en mettez sur les 3 couches) et 100g de prosciutto (car vous n’en mettez que sur 2 étages).