Raviolis au fromage, champignons persillés et prosciutto

Voilà une recette assez simple pour pimper des raviolis au fromage. Je vous propose ici de les accompagner d’une poêlée de champignons de Paris légèrement persillés, d’une sauce au vin blanc et de prosciutto émietté. Un plat de saison plein de saveurs et prêt en 15mn tout compris !

Temps : 20mn de préparation/cuisson
Conservation : 2/3j au réfrigérateur dans une boite hermétique
Pour 2/3 personnes

Ingrédients :

  • 50g de prosciutto
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 250g de champignons de Paris frais
  • 15g de beurre
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cuillères à soupe de persil frais ciselé
  • une pincée de sel et de poivre
  • 75mL de vin blanc
  • 150mL de bouillon de volaille (soit un demi cube de bouillon de volaille dilué dans 150mL d’eau bouillante)
  • 300g de raviolis au fromage (maison ou industriels)

Recette :

  • Préchauffez le four à 200°. Alignez les tranches de prosciutto sur une plaque de cuisson et enfournez 10/15mn jusqu’à ce qu’elles soient bien croustillantes. Pendant ce temps, préparez le reste de la recette. Chauffez l’huile dans une poêle sur feu moyen. Lavez, équeutez et émincez les champignons. Versez-les dans la poêle et faites-les revenir 4/5mn : ils doivent commencer de dorer. Ajoutez le beurre. Laissez-le fondre puis ajoutez les gousses d’ail émincées et le persil, mélangez et assaisonnez légèrement l’ensemble (attention à ne pas trop saler car il y aura le prosciutto). Poursuivez la cuisson 5mn en baissant le feu si les champignons colorent trop puis versez le vin-blanc et le bouillon de volaille. Augmentez le feu jusqu’à ce que la sauce soit à frémissement et laissez cuire 5mn supplémentaires pour que la sauce réduise. Pendant ce temps, portez un gros volume d’eau bouillante salée à ébullition et faites-y cuire les raviolis en respectant le temps indiqué sur le paquet (en principe 2/3mn). Quand les pâtes sont prêtes, égouttez-les puis versez-les dans la sauce avec les champignons. Mélangez bien et servez chaud avec le prosciutto émietté par-dessus.

Salade de pâtes au pesto rosso de Cyril Lignac

Vous commencez à avoir l’habitude maintenant, encore une recette de Cyril Lignac !!! Tous en cuisine regorge vraiment de trésors. On s’attaque ici à une recette que vous pourrez servir tout l’été : une salade de pâtes ! J’ai testé une autre recette la semaine d’avant et autant vous dire qu’elle semblait bien fade par rapport à celle-ci ! Le pesto rosso fait une sublime sauce pour accompagner les penne et les autres éléments viennent apporter tout ce qu’il faut. On a énormément de texture : du croquant, du moelleux, du croustillant mais aussi tout plein de saveurs. C’est une recette pleine de couleurs grâce à la variété de légumes qu’on y trouve ! Un home run estival me concernant !

Temps : 20mn de préparation/cuisson
Conservation : 48h dans une boite hermétique au frigo
Pour 4 personnes

Ingrédients :

Pour le pesto rosso :

  • un pot de tomates séchées à l’huile de 280g, tomates et huile comprises (à l’origine 125g de tomates séchées à l’huile d’olive égouttées mais je trouvais ça un peu étrange de faire un pesto sans matière grasse donc j’ai fait un mix entre cette recette de pesto de Cyril Lignac et une autre donnée dans une de ses masterclass)
  • 20g de poudre d’amandes
  • 50g de parmesan râpé
  • 1 gousse d’ail
  • 20g de feuilles de basilic

Pour la salade de pâtes :

  • 240g de penne (ou autres pâtes)
  • 100g de petits pois (frais ou surgelés)
  • 2 tranches de poitrine fumée (plus pour moi car elles étaient petites, comptez environ 140/150g je pense)
  • 200g de tomates cerises
  • 200g de pousses d’épinards
  • 1 courgette
  • du sel et du poivre
  • 50g de parmesan

Recette ;

  • Commencez par préparer le pesto. Dans le bol de votre mixeur, versez les tomates, leur huile, la poudre d’amandes, le parmesan et la gousse d’ail décortiquée et dégermée. Mixez jusqu’à obtenir une pâte. Ajoutez alors le basilic et mixez jusqu’à obtenir un pesto plutôt homogène (il est important de ne pas ajouter le basilic au début car si vous le mixez trop il va chauffer et noircir : il sera donc moins joli). Réservez (si vous préparez votre pesto à l’avance, nappez-le d’un petit peu d’huile pour qu’il ne noircisse pas).
  • Dans une première casserole, faites cuire les pâtes dans un grand volume d’eau bouillante salée en respectant le temps indiqué sur le paquet (en principe 7/8mn pour des penne). Faites de même avec les petits pois dans une seconde casserole (en principe 10mn s’ils sont surgelés et 12/15 s’ils sont frais). Égouttez les deux en fin de cuisson. Pendant ce temps, détaillez la poitrine fumée en lardons et faites les cuire à sec dans une poêle pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés de façon uniforme. Préparez également le reste des légumes. Lavez les tomates cerises et coupez-les en 2 ou 4 suivant leur taille. Lavez et essorez les pousses d’épinards. Détaillez des lamelles de courgettes à l’aide d’un économe. Pour cela, déposez vos courgettes sur le plan de travail et râpez-les avec l’économe jusqu’à atteindre les graines. Retournez-les alors d’un quart de tour et recommencez jusqu’à atteindre le cœur. Poursuivez de la même façon sur les deux autres faces.
  • Quand tous vos éléments sont prêts, mélangez le pesto avec les pâtes, les petits pois, les lardons et les tomates cerises. Ajoutez ensuite les pousses d’épinards et les courgettes. Salez et poivrez légèrement. Conservez au réfrigérateur et accompagnez de copeaux de parmesan au moment du service.

Cannelloni ricotta épinards

Voilà une recette simple et efficace : des cannelloni ricotta épinards. Un plat familial, généreux et encore une fois végétarien qui est un classique dans beaucoup de familles. Ici, pas de prise de tête, on part sur une recette express : on achète les pâtes fraîches, les épinards hachés surgelés et la sauce tomate déjà faite. Bien évidemment rien ne vous empêche de faire ces éléments maison pour que le plat soit encore meilleur mais ce n’est pas obligatoire. Vous avez totalement le droit d’avoir la flemme de passer 3h en cuisine tous les jours 😉

Temps : 20mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique au frigo
Pour 3/4 personnes

Ingrédients :

  • 400g d’épinards hachés surgelés (j’utilise les findus à la crème : attention si vous utilisez des épinards standards car ils perdront beaucoup d’eau à la cuisson contrairement à ceux-là, il faudra donc prévoir une plus grosse quantité initiale)
  • 500g de ricotta
  • 1 œuf
  • 35g de parmesan râpé
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à café de sel
  • 0,25 cuillère à café de poivre
  • 0,25 cuillère à café de noix de muscade râpée
  • 6 feuilles (250g) de pâte à lasagnes fraîche (vous pouvez utiliser des cannelloni directement si vous en trouvez mais ce n’était pas mon cas ; dans ce cas s’il ne s’agit pas de pâte fraîche n’oubliez pas de les faire précuire préalablement quelques minutes dans un grand volume d’eau salée)
  • 600g de sauce tomate (au basilic pour moi)
  • environ 100g de gruyère râpé

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Décongelez les épinards au micro-ondes en respectant les consignes du paquet. S’ils sont encore gorgés d’eau (ce qui sera le cas si vous utilisez des épinards normaux contrairement aux épinards pré-préparés comme moi), pressez-les pour enlever le maximum d’eau possible.
  • Dans un saladier, mélangez la ricotta, l’œuf, le parmesan et l’ail écrasé au presse-ail. Incorporez ensuite les épinards puis assaisonnez avec le sel, le poivre et la muscade. Prenez une première feuille de pâte et roulez-la en essayant de former un tube de environ 5cm de diamètre (roulez-la dans le sens qui vous permettra d’avoir un cannelloni le plus long possible, sinon la couche de pâte sera trop épaisse et la garniture pas assez présente : ce ne sera pas très bon). Humidifiez légèrement l’extrémité de la bande et appuyez pour souder le cannelloni. Tenez-la fermement en déposant un embout plaqué contre le plat (celui que vous utiliserez pour la cuisson, il faut qu’il fasse environ 35x23cm si vous voulez que tous les cannelloni tiennent dedans) pour que la farce ne s’échappe pas puis, à l’aide d’une cuillère à soupe, remplissez le tube de farce au maximum. Allongez-le délicatement dans le plat en essayant que la garniture ne s’échappe pas et placez-le dans un coin. Répétez l’opération avec les 5 autres feuilles en déposant les cannelloni côte à côte, bien collés pour qu’ils tiennent tous dans le plat. Versez la sauce tomate par dessus et enfournez 20mn. Parsemez de fromage râpé et prolongez la cuisson pendant 10mn. Servez chaud.

Note :

– La technique moins barbare pour rouler les cannelloni consiste à prendre votre feuille de pâte, déposer la garniture sur un bout et à rouler ensuite la pâte en serrant bien pour que la garniture ne s’échappe pas. J’ai essayé de faire comme ça mais je trouve qu’il est très difficile de remplir les cannelloni généreusement ainsi. Il n’y aura pas assez de garniture à l’intérieur. J’ai donc opté pour une technique beaucoup moins conventionnelle et un peu moins pratique à réaliser mais qui fonctionne particulièrement bien !

Spaghetti carbonara de Cyril Lignac

Bon, je l’avoue, c’était la première fois que je faisais de vraies spaghetti carbonara… Je suis une aficionado des fausses carbo où on coupe l’œuf avec de la crème… C’était une totale découverte que d’utiliser uniquement des œufs pour la sauce. Et ma foi, même si je pense que je préférerais toujours la version à la française pour son crémeux incomparable, j’ai trouvé ça excellent (et bien plus consistant), surtout avec la charcuterie grillée. La seule difficulté de cette recette justement est de se procurer du guanciale, souvent trouvable uniquement dans des épiceries spécialisées italiennes. Mais vous pouvez le remplacer par de la pancetta sans soucis.

Temps : 20mn de préparation/cuisson
Conservation : 24h dans un récipient hermétique au frigo
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 120g de guanciale (ou de pancetta si vous n’en trouvez pas)
  • 400g de spaghetti fraîches
  • 2 œufs
  • 4 jaunes d’œuf
  • 1 cuillère à café de poivre noir
  • 120g de pecorino râpé
  • 80g de parmesan râpé

Recette :

  • Coupez le guanciale en lardons et versez-le dans une grande sauteuse sur feu moyen. Laissez cuire 7mn environ, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que les lardons soient bien croustillants. Retirez-les de la poêle à l’aide d’une pince et réservez-les sur du sopalin pour absorber l’excédent de gras. Dans le même temps, cuisez les pâtes fraîches al dente en respectant les indications du paquet (en principe 4mn dans une casserole d’eau bouillante salée). Dans un saladier, battez les œufs avec les jaunes et le poivre puis incorporez-y les fromages râpés (vous pouvez en garder un peu de côté pour saupoudrer au moment du service).
  • Une fois les lardons enlevés de la poêle, versez une louche d’eau de cuisson des pâtes dans la sauteuse (sans essuyer le gras : on le garde pour donner du goût aux pâtes) et portez à ébullition. Ajoutez alors les pâtes et faites les rouler en va-et-vient pendant 4/5mn. Hors du feu, ajoutez le mélange œuf/fromage et mélangez pendant 1mn. Remettez chauffer sur feu très doux, ajoutez les lardons (là encore gardez-en un peu pour le dressage) et faites de nouveau rouler les pâtes pendant 2/3mn. Servez à l’assiette immédiatement avec le guanciale et le fromage râpé mis de côté précédemment.

Linguine alla norma

En ce moment je fais beaucoup de plats de pâtes végétariens. Même si ce n’est pas forcément du goût de mon conjoint qui aimerait une belle part de viande avec, personnellement ça me suffit amplement. J’ai chipé cette nouvelle spécialité italienne à Chic choc chocolat en y apportant quelques petites modifications. Les pasta alla norma sont des pâtes traditionnellement servies avec une sauce tomate au basilic, des aubergines frites et un peu de ricotta. J’ai zappé ici la ricotta pour une version plus allégée mais vous pouvez en ajouter pour respecter la tradition. Ca ne pourra qu’être excellent 😉

Temps : 35mn de préparation/ cuisson + 1h de repos
Conservation : 3/4j au frigo dans une boite hermétique
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 2 aubergines
  • environ 2,5 + 1 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 belles tomates
  • 2 gousses d’ail
  • 600ml de coulis de tomates
  • un demi bouquet de basilic
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 0,25 cuillère à café de poivre
  • 400g de linguine
  • un peu de parmesan

Recette :

  • Lavez et coupez les aubergines en rondelles fines (moins d’1cm d’épaisseur). Déposez-les dans une passoire et saupoudrez-les de sel pour les faire dégorger. Réservez 1h. Rincez-les pour enlever l’excès de sel et épongez-les avec du papier absorbant. Badigeonnez les 2 faces de chaque rondelle d’un peu d’huile d’olive à l’aide d’un pinceau (il vous faudra environ 2,5 cuillères à soupe) et chauffez un grill (ou une poêle si vous n’avez pas de grill) sur feu moyen-vif. Laissez cuire les aubergines environ 3mn et demi sur chaque face jusqu’à ce qu’elles soient entièrement cuites et légèrement grillées. Quand les premières sont cuites, réservez-les et enchainez avec les suivantes. Recommencez l’opération jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus. (J’ai du m’y prendre en 3 fois, c’est pour cela que je vous conseille de commencer par les aubergines car ce sera en principe le plus long).
  • Pendant que les aubergines cuisent, préparez la sauce. Commencez par porter un grand volume d’eau à ébullition. Incisez en forme de crois le dessus des deux tomates et plongez-les dans l’eau bouillante une minute (pas plus). Pelez-les et réservez. Chauffez la cuillère à soupe d’huile restante sur feu vif. Quand elle est chaude, ajoutez les gousses d’ail émincées. Laissez-les cuire 2mn jusqu’à ce qu’elles soient dorées puis ajoutez les tomates pelées coupées en morceaux. Prolongez la cuisson de 2-3mn puis versez le coulis de tomate, le basilic lavé et haché, le sucre, le sel et le poivre. Diminuez la chaleur sur feu doux et laissez mijoter 10/15mn. Pendant ce temps, portez un gros volume d’eau bouillante salée à ébullition et faites cuire les pâtes en respectant les indications du paquet.
  • Quand tous les éléments sont prêts, égouttez les pâtes et ajoutez-les à la sauce. Mélangez bien et servez-les avec les aubergines grillées et un peu de parmesan.

Spaghetti à la crème de feta et mascarpone citronnée et asperges grillées

Je n’ai pas trop l’habitude de vous proposer des recettes très printanières. Et pour cause, la préparation de certains légumes comme les asperges, je l’avoue, m’a très longtemps fait peur. J’ai toujours imaginé ça long et difficile. Mais un tuto youtube plus tard et je me suis rendue compte que pas du tout. Surtout concernant les asperges vertes qui, au contraire des blanches que j’avais déjà utilisées une fois, ne demandent pas un épluchage total. Au final j’ai trouvé ça très rapide et accessible. On peut même faire ça en regardant une petite série histoire de passer le temps plus vite ! Ca m’a vraiment réconcilié avec les asperges que j’avais l’habitude de manger froides avec une petite sauce l’été mais pas chaudes à cause de souvenirs douteux de la cantine. Au final je trouve ça hyper bon et ça change énormément des légumes que je mange habituellement. Ici, ils sont accompagnés de pâtes et d’une sauce hyper généreuse avec une tonne de fromage. De quoi convertir les plus réfractaires qui ne pensent pas que les asperges puissent être gourmandes 😉

Temps : 25/30mn de préparation/cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique au frigo
Pour 6 personnes

Ingrédients :

  • 500g de spaghetti (ou autre pâtes longues pour bien enrober la sauce)

Pour les asperges :

  • 1kg d’asperges vertes fraîches
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • du sel et du poivre

Pour la sauce :

  • 250g de mascarpone (substituable par du cream cheese ou de la crème épaisse)
  • 150g de fêta
  • 200mL de crème liquide
  • 400mL de lait
  • 75mL de jus de citron
  • les zestes d’un citron
  • du sel
  • une pincée de piment d’Espelette
  • 1 botte de persil plat

Recette :

  • Portez un gros volume d’eau salée à ébullition et cuisez les pâtes en respectant les indications du paquet. Quand elles sont cuites, égouttez-les.
  • Pendant ce temps, préparez les asperges. Préchauffez le four à 240°. Épluchez les asperges (voilà une petite vidéo tuto très bien faite si vous n’avez jamais épluché d’asperges, c’est vraiment très facile). Déposez-les dans un plat allant au four, versez l’huile par-dessus, assaisonnez de sel et de poivre et mélangez bien pour enrober toutes les asperges. Enfournez 5 à 10mn suivant l’épaisseur de vos légumes : les asperges doivent être légèrement grillées et tendres. Un couteau doit les traverser sans problème. Remuez le plat une ou deux fois pendant la cuisson pour que la coloration soit homogène. Coupez les asperges en deux ou trois suivant leurs tailles et réservez.
  • Pendant que les asperges cuisent, préparez la sauce. Dans une grande sauteuse, ajoutez le mascarpone et la fêta coupés en morceaux, la crème et le lait. Portez à petite ébullition pendant environ 5mn, jusqu’à ce que les fromages aient fondu et que la sauce soit lisse et homogène. Ajoutez le jus et le zeste de citron, une bonne pincée de sel, le piment d’Espelette ainsi que le persil finement haché et prolongez la cuisson pendant 2/3mn. Ajoutez les pâtes et les asperges, mélangez bien. Laissez réchauffer tous les éléments une ou deux minutes et servez chaud !

Spaghetti à la sauce napolitaine et boulettes de viande

Quoi de plus réconfortant qu’un bon plat de pâtes à la sauce tomate accompagnées de leurs boulettes de viande ? Un classique de la cuisine italienne qui plaît au plus grand nombre et réussira toujours à accrocher un sourire quand on l’amène à table, même après une journée difficile. C’est ce que je vous propose aujourd’hui avec une sauce napolitaine prête en un tour de main (vous n’aurez qu’à mélanger tous les ingrédients et laissez votre cuisinière travailler à votre place) et de gourmandes, mais néanmoins extrêmement faciles et rapides à préparer, boulettes de viande au bœuf assaisonnées pile comme il faut. Un plat généreux mais tout en simplicité !

Temps : 30mn de préparation/cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique au frigo
Pour 4 personnes

Ingrédients :

Pour la sauce :

  • 800g de tomates pelées en boite
  • 125mL de bouillon de volaille corsé (soit 0,5 cube de bouillon de volaille dilué dans 125mL d’eau bouillante)
  • 90g de double concentré de tomates
  • 1 cuillère à soupe de cassonade
  • 2 cuillères à café d’origan séché
  • 1 cuillère à café de paprika fumé
  • 1 cuillère à café de sel
  • 0,5 cuillère à café de poivre
  • 0,5 cuillère à café de piment concassé (facultatif)

Pour les boulettes de viande :

  • 500g de viande de bœuf haché
  • 60g de chapelure (panko pour moi)
  • 50g de double concentré de tomates
  • 2 gousses d’ail écrasées au presse-ail
  • 10g de persil haché
  • 2 cuillères à café d’origan séché
  • 2 cuillères à café de sel
  • 0,5 cuillère à café de poivre
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive (pas besoin de plus, les boulettes vont rendre du gras)
  • 400g de spaghetti
  • un peu de parmesan râpé pour servir

Recette :

  • Commencez par préparer la sauce. Versez tous les ingrédients dans une casserole et laissez mijoter pour 15/20mn jusqu’à ce que la sauce commence d’épaissir en remuant de temps en temps.
  • Pendant ce temps, préparez les boulettes de viande. Mixez tous les ingrédients ensemble à l’exception de l’huile et formez des boulettes pesant entre 25 et 30g (une bonne cuillère à soupe) en roulant la farce entre vos mains. Vous devriez en faire environ 20. Faites chauffer l’huile dans une grande sauteuse sur feu moyen. Ajoutez les boulettes et retournez-les régulièrement pour qu’elles soient dorées de tous les côtés (environ 10mn). Débarrassez-les sur du sopalin pour enlever l’excès de gras et versez-les dans la sauce napolitaine. Prolongez la cuisson 10mn dans la sauce sur feu moyen-doux.
  • Pendant que les boulettes finissent de cuire dans la sauce, faites cuire les pâtes dans un grand volume d’eau bouillante salée en respectant les indications du paquet. Égouttez. Répartissez les pâtes dans les assiettes. Versez de la sauce par dessus. Ajoutez les boulettes et parsemez de parmesan râpé.

Gratin de macaronis croustillant de Cyril Lignac

Je ne vais pas faire l’affront de vous présenter l’émission Tous en cuisine avec Cyril Lignac. Le chef nous y offre des recettes plus ou moins difficiles et originales pour toutes les occasions. J’avais déjà pu faire les sandwich-rolls aux crevettes accompagnés de leur mayonnaise au curry dont j’étais tombée totalement amoureuse. Cette fois-ci j’ai réalisé quelque chose de plus simple et plus classique : son gratin de macaronis croustillant. Personnellement, je l’ai adoré. Entre le fond du gratin super crémeux et la surface hyper croustillante avec la pancetta, le pain de mie et le parmesan, il y a tout ce qu’on peut attendre d’un gratin de pâtes. La note de moutarde ajoute aussi une petite touche sympa et assez subtile en terme de goûts. J’ai eu du mal à m’arrêter d’en manger une fois sorti du four et tout ça pour 20mn de cuisine. Mon conjoint a, lui, beaucoup moins aimé car il n’est pas fan de parmesan et qu’il y en a vraiment beaucoup dans la recette. Si vous n’aimez pas trop ça non plus, je vous conseille donc de diminuer la dose ou de vous rabattre sur le gratin de Paul Bocuse !

Temps : 15mn de préparation + 5mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique au frigo
Pour 6 personnes

Ingrédients :

  • 250g de macaronis (Je n’avais pas vu que c’était le poids cuit et non sec donc je suis partie sur ce poids de base avant cuisson. Au final, ça m’a très bien convenu au vu de la quantité de sauce et de garniture mais si vous voulez respecter la recette à la lettre il vous faudra environ 100/125g de macaronis crus et dans ce cas comptez un plat pour 4 personnes et non 6)
  • 20g de beurre
  • 20g de farine
  • 500mL de lait (entier dans la recette originale)
  • du sel et du poivre
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • 100g de fromage râpé type emmental, gruyère, comté…
  • 150g de pancetta, bacon ou lardons
  • 50g de pain de mie
  • 100g de fromage râpé type parmesan

Recette :

  • Préchauffez le four à 200°. Faites cuire les pâtes dans un grand volume d’eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet (8-9mn en principe). Pendant ce temps, préparez la sauce. Faîtes fondre le beurre dans une casserole. Une fois, le beurre totalement fondu, hors du feu, ajoutez la farine en une fois. Mélangez jusqu’à obtenir une masse. Remettez la casserole sur le feu puis ajoutez le lait petit à petit, en mélangeant à l’aide d’un fouet. Laissez cuire sur feu doux à petit bouillon pendant 4mn sans cesser de fouetter jusqu’à ce que la sauce épaississe. Salez et poivrez. Incorporez la moutarde puis le gruyère râpé et, une fois la sauce bien homogène, les macaronis égouttés. Versez dans un plat allant au four.
  • Coupez la pancetta en dés et faites-la revenir à sec dans une poêle sur feu moyen jusqu’à ce qu’elle soit bien croustillante. Retirez-la de la poêle et déposez-la sur une feuille de papier absorbant puis ajoutez le pain de mie coupé en dés de 0,5cm de côté environ dans le gras de cuisson (les miens étaient trop gros et je l’ai un peu regretté, il faut bien les faire petits pour en avoir sur toute la surface du gratin). Faites le colorer légèrement des deux côtés puis ajoutez la viande, mélangez et répartissez le tout sur les macaronis. Parsemez de parmesan et enfournez 5mn pour que le gratin soit bien doré (pour ma part j’ai du laisser environ 10 car le parmesan refusait de fondre).

Spaghetti à la sauce tomate crémeuse (en 3 ingrédients et 10mn seulement)

Bon d’accord j’ai un peu enjolivé la vérité. Il ne faut pas 3 ingrédients pour faire cette recette, il en faut 5. Mais le sel et le poivre ça ne compte pas vraiment non ? Donc on peut éviter de les compter et garder ça entre nous, tout le monde n’y verra que du feu ! En tout cas, j’espère que vous notez l’effort, aussitôt dit aussitôt fait : une recette qui prend 10mn de préparation, très peu d’ingrédients et qui est vraiment délicieuse. Pour tout vous avouer, nous avons mangé les 3 parts à 2 parce que l’on n’arrivait plus à s’arrêter… C’est terriblement simple et pourtant terriblement bon. J’ai bien fait de craquer immédiatement quand j’ai vu cette recette sur le blog de Dontgobaconmyheart. Je pense d’ailleurs qu’elle est bien évidemment déclinable avec du pesto verde et qu’il est possible de l’alléger en remplaçant le mascarpone par du philadelphia light par exemple si vous le désirez.

Temps : 10mn de préparation/cuisson (le temps de cuisson des pâtes quoi)
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique au frigo
Pour 3 personnes

Ingrédients :

  • 350g de spaghetti
  • 200g de pesto rosso
  • 150g de mascarpone
  • du sel et du poivre

Recette :

  • Faites cuire les pâtes dans un grand volume d’eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet (10mn en principe). Quelques minutes avant que les pâtes ne soient cuites, versez le pesto rosso et le mascarpone dans une casserole sur feu doux et mélangez jusqu’à ce que la sauce soit homogène. Prélevez de l’eau de cuisson des pâtes à l’aide d’une louche pour l’ajouter à la sauce jusqu’à obtenir la consistance désirée (j’ai mis 50mL soit 1 louche et demi environ). Égouttez les pâtes quand elles sont prêtes et ajoutez-les à la sauce. Mélangez bien pour les enrober, salez, poivrez et servez immédiatement !

Notes :
– La quantité d’eau de cuisson nécessaire dépendra de la consistance que vous désirez mais également du pesto rosso que vous achèterez ou ferez. Certains plus artisanaux sont peu onctueux, il faudra donc plus de diluant.
– Ces pâtes se dégustent telles quelles mais vous pouvez bien évidemment les « pimper » un peu avec des tomates fraiches, des tomates confites, du basilic, du parmesan, de la charcuterie, etc !

Pierogi pommes de terre/cheddar et leur sauce aux oignons caramélisés et bacon

Les pierogi, quelle sublime découverte ! Je ne sais pas si vous en avez déjà mangés mais il s’agit d’une spécialité polonaise de pâtes fourrées qui s’apparentent à des ravioles. J’en avais mangé lorsque j’étais allée en Pologne il y a trèèèès longtemps (pendant mes années de collège) mais dans une version sucrée, fourrée avec de la confiture de fraises. Ici je vous propose une version salée assez traditionnelle, puisque fourrée avec de la purée mais avec un petit twist de cheddar, que j’ai accompagnée d’une sauce aux oignons caramélisés et au bacon pour que le plat soit moins étouffant. Je sais que fourrer des pâtes avec de la purée peut paraitre assez étrange. De mon côté je n’étais vraiment pas certaine de ce que je faisais. La purée était super bonne (il vous en restera donc je vous conseille de la manger et de ne surtout pas la jeter) mais j’avais très peur que le tout soit sec. Au final ce n’était pas du tout le cas ! Le goût de la purée de cheddar est parfaitement souligné par le bacon, les oignons mais aussi le vinaigre qui ajoute cette touche d’acidité nécessaire à mon sens. Une très bonne découverte donc, avec une pâte plus facile à faire et manipuler que celle de nos pâtes traditionnelles. N’hésitez donc pas à tenter l’expérience même si vous doutez de vos compétences techniques.

Temps : 20mn de préparation, 20mn de cuisson
Conservation : 2/3j au frigo (vous pouvez les congeler 3 mois (dans ce cas arrêtez vous après le façonnage et avant la cuisson))
Pour 4 personnes (30 pierogi environ)

Ingrédients :

Pour la pâte :

  • 265g de farine
  • 1 cuillère à café de sel
  • 30g de beurre demi-sel fondu
  • 285g de yaourt grec
  • 1 gros œuf

Pour la farce :

  • 650g de pommes de terre à chair farineuse (des Russets idéalement)
  • 15g de beurre demi-sel mou
  • 225g de cheddar râpé
  • 30g de cream cheese (philadelphia)
  • 1 cuillère à café de sel
  • 0.5 cuillère à café de poivre

Pour la sauce aux oignons caramélisés et bacon :

  • 100g de poitrine de porc fumée (bacon)
  • 30g de beurre demi-sel
  • 2 oignons
  • 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
  • une pincée de sel et de poivre
  • 1 cuillère à soupe de thym frais
  • un peu de cheddar râpé

Recette :

Pour la pâte :

  • Dans le bol du robot muni du crochet, mélangez tous les ingrédients ensemble pendant 2/3mn jusqu’à ce que la pâte soit homogène et se détache des parois. Couvrez à l’aide d’un torchon propre et laissez reposer 30mn.

Pour la farce (il en restera) :

  • Pelez et coupez les pommes de terre en 4. Versez-les dans une casserole avec un gros volume d’eau froide salée. Portez l’eau à ébullition et laissez cuire 20/25mn : un couteau doit les traverser sans difficulté. Égouttez les pommes de terre, remettez-les dans la casserole et écrasez-les. Chauffez sur feu doux et ajoutez le beurre, le cheddar et le cream cheese. Mélangez. Une fois la purée homogène, assaisonnez avec le sel et le poivre. Mélangez à nouveau et laissez refroidir.
  • Sur un plan de travail légèrement fariné, étalez la pâte sur une épaisseur de 3mm. A l’aide d’un emporte-pièce, coupez des cercles de 7.5cm de diamètre environ. Regroupez les chutes, formez une nouvelle boule, ré-étalez-la et emporte-piècez à nouveau. Recommencez jusqu’à épuisement total de la pâte. Déposez une cuillère à café bombée de farce au centre de chaque rond de pâte. A l’aide d’un pinceau, humidifiez les bords avec de l’eau puis repliez les pierogi. Soudez bien les bords en appuyant avec vos doigts en chassant le maximum d’air possible. Je vous conseille de commencer par souder par un côté en allant par l’autre et non de souder le milieu puis les côtés. Cela vous facilitera la vie. Déposez les pierogi au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé sous un linge propre pour ne pas qu’ils sèchent.
  • Portez un gros volume d’eau salée à ébullition et cuisez les pierogi 10 par 10 pendant 2/3mn (jusqu’à ce qu’ils flottent). Égouttez et réservez.

Pour la sauce aux oignons caramélisés et bacon :

  • Découpez le bacon en petits morceaux. Dans une poêle anti-adhésive, cuisez-le sur feu moyen jusqu’à ce qu’il soit croustillant des deux côtés. Cela devrait prendre 5mn. Réservez.
  • Nettoyez la poêle et faites-y fondre le beurre sur feu moyen. Émincez les oignons. Ajoutez-les. Mélangez et laissez cuire pendant 5mn, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que les oignons commencent de ramollir. Ajoutez le vinaigre. Salez et poivrez. Laissez cuire 5mn jusqu’à ce que le vinaigre soit évaporé et que les oignons soient dorés et caramélisés. Ajoutez le thym. Mélangez. Versez les pierogi dans la sauce et réchauffez-les quelques minutes en remuant pour bien les enrober. Servez immédiatement en parsemant le plat avec le bacon et du cheddar râpé.