Raviolis au fromage, champignons persillés et prosciutto

Voilà une recette assez simple pour pimper des raviolis au fromage. Je vous propose ici de les accompagner d’une poêlée de champignons de Paris légèrement persillés, d’une sauce au vin blanc et de prosciutto émietté. Un plat de saison plein de saveurs et prêt en 15mn tout compris !

Temps : 20mn de préparation/cuisson
Conservation : 2/3j au réfrigérateur dans une boite hermétique
Pour 2/3 personnes

Ingrédients :

  • 50g de prosciutto
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 250g de champignons de Paris frais
  • 15g de beurre
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cuillères à soupe de persil frais ciselé
  • une pincée de sel et de poivre
  • 75mL de vin blanc
  • 150mL de bouillon de volaille (soit un demi cube de bouillon de volaille dilué dans 150mL d’eau bouillante)
  • 300g de raviolis au fromage (maison ou industriels)

Recette :

  • Préchauffez le four à 200°. Alignez les tranches de prosciutto sur une plaque de cuisson et enfournez 10/15mn jusqu’à ce qu’elles soient bien croustillantes. Pendant ce temps, préparez le reste de la recette. Chauffez l’huile dans une poêle sur feu moyen. Lavez, équeutez et émincez les champignons. Versez-les dans la poêle et faites-les revenir 4/5mn : ils doivent commencer de dorer. Ajoutez le beurre. Laissez-le fondre puis ajoutez les gousses d’ail émincées et le persil, mélangez et assaisonnez légèrement l’ensemble (attention à ne pas trop saler car il y aura le prosciutto). Poursuivez la cuisson 5mn en baissant le feu si les champignons colorent trop puis versez le vin-blanc et le bouillon de volaille. Augmentez le feu jusqu’à ce que la sauce soit à frémissement et laissez cuire 5mn supplémentaires pour que la sauce réduise. Pendant ce temps, portez un gros volume d’eau bouillante salée à ébullition et faites-y cuire les raviolis en respectant le temps indiqué sur le paquet (en principe 2/3mn). Quand les pâtes sont prêtes, égouttez-les puis versez-les dans la sauce avec les champignons. Mélangez bien et servez chaud avec le prosciutto émietté par-dessus.

Croque-Monsieur croustillants à la poêle de Cyril Lignac

Après avoir passé quelques temps sans recette du chef Lignac, j’en ai enchaîné quelques unes dont ces croques juste après les spaghetti carbonara. C’est une recette ultra accessible et rapide à préparer comme on pouvait s’y attendre pour ce type de plat. J’ai adoré cet intermédiaire entre un croque à la béchamel et un simplement beurré. Le résultat est très moelleux et bien doré. C’est une super recette à garder sous le coude !

Temps : 10mn de préparation + 15mn de cuisson (environ 3mn et demi par côté x2 fournées)
Conservation : 2/3j au réfrigérateur
Pour 8 croques (4 personnes)

Ingrédients :

  • 200g d’emmental, parmesan ou gruyère râpé (j’ai opté pour le gruyère)
  • 100g de crème fraîche épaisse
  • 1 œuf
  • du sel et du poivre
  • un pointe de muscade
  • 16 tranches de pain de mie
  • 100g de beurre
  • 100g de jambon (8 tranches pour moi, je n’ai pas pesé)
  • 1 filet d’huile d’olive
  • quelques brins de ciboulette

Recette :

  • Mixez le fromage râpé, la crème et l’œuf ensemble. Assaisonnez avec le sel, le poivre et la muscade. Tartinez une face de chaque tranche de pain de mie avec le mélange. Détaillez le jambon en 8 portions et répartissez-les sur moitié des tranches de pain de mie. Retaillez si besoin pour que le jambon ne dépasse pas et refermez avec les 8 autres tranches (garniture vers l’intérieur). Taillez les bords. Faites fondre le beurre au micro-ondes et badigeonnez-en les faces extérieures des croques à l’aide d’un pinceau. Versez le reste du beurre et un filet d’huile d’olive dans une poêle et chauffez sur feu moyen. Dorez les deux faces des croques en faisant attention lorsque vous les retournez. Servez coupés en deux avec un peu de ciboulette ciselée.

Purée aux 3 fromages

Il est de ces plats de mon enfance que je sais que je ne réussirai jamais aussi bien que ma mère ou ma grand-mère. J’aurais beau tester des dizaines et des dizaines de recettes, commander ce plat au restaurant : rien ne battra leur recette. C’est le cas avec la purée. Je ne sais pas comment ou pourquoi mais la leur est TOUJOURS meilleure que la mienne.C’est pour ça que j’ai décidé de faire de la purée mais avec un twist dedans. Le point de comparaison étant plus éloigné, je suis forcément moins déçue ! J’ai donc testé une recette qui serait un croisement entre l’aligot et la purée traditionnelle : une purée aux trois fromages. J’y ai mis trois de mes fromages préférés une fois fondus : de l’ossau iraty, du gruyère et du parmesan et j’ai obtenu ce que je voulais : une purée ultra fromagère. Et ne vous y trompez pas, malgré sa texture ultra crémeuse, cette purée vous calera plus que vous ne pouvez l’imaginer. Je vous conseille donc de faire de plus petites parts qu’avec de la purée lambda, sauf si vous comptez dévaler les pistes 😉

Temps : 25mn de préparation + 20/25mn de cuisson
Conservation : 48h dans une boite au frigo
Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients :

  • 1kg de pommes de terre à chair farineuse
  • 2 gousses d’ail
  • 3 cubes de bouillon de volaille
  • 350mL de lait entier
  • 50g de beurre demi sel
  • 100g d’ossau iraty coupé en lamelles
  • 100g de gruyère râpé
  • 50g parmesan râpé
  • du sel et du poivre

Recette :

  • Pelez et coupez les pommes de terre en 4. Versez-les dans une casserole d’eau froide salée avec les gousses d’ail épluchées et écrasées et les cubes de bouillon de volaille. Portez l’eau à ébullition et laissez cuire 20/25mn : un couteau doit les traverser sans difficulté. Égouttez les pommes de terre et les gousses d’ail, remettez-les dans la casserole et écrasez-les (ou passez-les au presse-purée si vous en avez un). Chauffez sur feu doux et ajoutez le lait entier chaud en plusieurs fois en mélangeant à chaque fois. Ajoutez le beurre coupé en petits morceaux. Quand celui-ci est totalement incorporé, ajoutez les fromages en plusieurs fois. Laissez la chaleur les faire fondre puis mélangez bien. La purée doit être homogène entre chaque ajout. Si vous tournez la purée toujours dans le même sens, vous aurez de beau fils comme pour l’aligot. Vous pouvez laisser quelques morceaux d’ossau iraty partiellement fondus aussi, c’est divin ! Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire et servez immédiatement.

Aligot

L’aligot… En voilà une recette hivernale de légende. Bien que moins connue que la raclette ou la fondue, elle mérite clairement sa place au panthéon des miracles culinaires de l’hiver. Comment une recette de purée ultra filante au fromage ne peut pas être dans le top de tout à chacun ? Ce serait un non sens absolu… Mais malheureusement c’est assez difficile d’en trouver ailleurs que dans les régions montagneuses de l’est de la France en dehors des marchés de Noël. Ça signifie donc 11 mois à être privés de cette merveille dans l’ouest ? Non non non c’est impossible à accepter. Allez zou, il faut en faire maison. Et rassurez vous, c’est une recette bien moins difficile à réaliser que ce que la légende le raconte. Il faut juste des muscles… beaucoup de muscles. Et de la détermination ! Car il va falloir ÉNORMÉMENT tourner l’aligot pour créer les fils. N’hésitez donc pas à mettre tout le monde à contribution dans la famille car croyez-moi vous allez sûrement avoir des courbatures. Pas de mystère aussi : il vous faut des ingrédients de bonne qualité. Si votre tomme est fade, point de goût, si vous n’avez pas des pommes de terre à chair farineuse/à purée, trop d’élasticité et donc une texture affreuse. Mais si vous respectez ces quelques prérequis, le bonheur de l’aligot maison est à votre portée ! (Même si on ne dirait pas sur la photo, vous obtiendrez un magnifique aligot, vraiment tout plein de fils, avec une super texture ! Il s’est juste avéré compliqué de prendre une bonne photo de la consistance car le temps de tout préparer, l’aligot a commencé de refroidir donc de figer. Mais à chaud, il était vraiment parfait et nous nous sommes régalés (même si mon aligot préféré reste celui à la truffe que j’avais goûté à Dijon ♥))

Temps : 50mn de préparation/cuisson environ
Conservation : 48h au frigo (mais la texture sera beaucoup moins bonne)
Pour 4/5 personnes

Ingrédients :

  • 1,2kg de pommes de terre à chair farineuse (pour en avoir environ 1kg une fois épluchées)
  • 2 gousses d’ail
  • 500g de tomme fraîche de bonne qualité
  • 3 cuillères à café de sel (ma tomme n’était vraiment vraiment pas salée, n’hésitez pas à diminuer cette quantité de moitié et en ajouter plus si besoin)
  • 1 cuillère à café de poivre
  • 50g de beurre
  • 20cl de crème fraîche épaisse entière

Recette :

  • Pelez et coupez les pommes de terre en 4. Versez-les dans une casserole d’eau froide salée avec les gousses d’ail épluchées. Portez l’eau à ébullition et laissez cuire 20/25mn : un couteau doit les traverser sans difficulté. Pendant ce temps, coupez la tomme fraîche en fines lamelles. Réservez. Égouttez les pommes de terre et les gousses d’ail (vous pouvez les enlever mais personnellement j’aime la saveur qu’elles donnent à l’aligot), remettez-les dans la casserole et écrasez-les (ou passez-les au presse-purée si vous en avez un). Chauffez sur feu doux, salez et poivrez et ajoutez le beurre coupé en petits morceaux. Quand celui-ci est totalement incorporé, ajoutez la crème. Mélangez bien pour que la purée soit homogène. Ajoutez enfin la tomme en plusieurs fois, sur feu doux (l’idée n’est pas de cuire l’aligot mais juste de faire fondre le fromage), en tournant énergiquement l’aligot sans vous arrêter toujours dans le même sens pour ne pas cassez les fils. Une fois la tomme totalement incorporée, rectifiez l’assaisonnement si nécessaire et servez immédiatement.

Friands au fromage

S’il y a un jour où j’étais heureuse de manger à la cantine quand j’étais petite, c’est bien quand il y avait des feuilletés au fromage. Même avec des ingrédients aussi basiques que de la pâte feuilletée, de la béchamel et du fromage, le résultat était toujours au rendez-vous. Évidemment, je ne vous propose pas ici de retrouver la version de votre enfance car au niveau du goût on en est très loin avec le fait maison, mais cela ne vous empêchera pas de tomber éperdument amoureux de ces feuilletés ultra réconfortants. Une béchamel soyeuse et douce, une tonne (OUI UNE TONNE) de gruyère râpé, le tout dans une pâte feuilletée bien dorée, c’est le nirvana accompagné d’une bonne soupe quand il fait froid dehors ! Et ne vous fiez pas à la photo qui est trompeuse, ces friands sont TRÈS généreux !

Temps : 15mn de préparation, 15mn de refroidissement et 30mn de cuisson
Conservation : aucune de préférence car la pâte feuilletée supporte très mal d’être réchauffée mais sinon 2/3j au frigo dans une boite hermétique (à réchauffer ensuite au four quelques minutes à 180° : pas de micro ondes si possible)
Pour 6 personnes

Ingrédients :

  • 65g de beurre salé (si vous utilisez du beurre doux, il faudra saler la préparation en même temps que vous poivrez)
  • 65g de farine
  • 500mL de lait
  • 0,5 cuillère à café de poivre
  • 300g de gruyère avec du GOÛT (j’utilise personnellement le gruyère IGP France d’Entremont)
  • 12 carrés de pâte feuilletée (J’utilise ceux de Croustipate qui ont une taille parfaite. Vous pouvez aussi acheter environ 750g de pâte feuilletée et la couper en 12 carrés de 12/15 cm de côté)
  • 2 jaunes d’œufs (ou un jaune dilué dans du lait)

Recette :

  • Commencez par préparer la béchamel. Faîtes fondre le beurre dans une casserole. Une fois, le beurre totalement fondu, hors du feu, ajoutez la farine en une fois. Mélangez jusqu’à obtenir une masse. Remettez la casserole sur le feu puis ajoutez le lait petit à petit, en mélangeant à l’aide d’un fouet. Laissez cuire sur feu moyen sans cesser de fouetter jusqu’à ce que la béchamel épaississe. Poivrez puis ajoutez le gruyère et mélangez bien. Laissez refroidir 15/30mn.
  • Préchauffez le four à 180°. Déposez moitié des carrés de pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Répartissez la garniture dessus en laissant une bordure bien propre de 1cm sur les côtés. Humidifiez les bords avec de l’eau à l’aide d’un pinceau et déposez les carrés de pâte restants sur la garniture. Appuyez bien sur la bordure avec vos doigts pour sceller les pâtes ensemble et marquez les côtés des feuilletés tout le tour avec le dos d’une fourchette, en appuyant légèrement. A l’aide d’un pinceau, dorez les feuilletés avec le jaune d’oeuf battu en faisant attention de ne pas en mettre sur les côtés (cela empêcherait la pâte de bien monter). Faites quelques incisions à l’aide du dos d’un côté sur le dessus de chaque feuilleté et enfournez 25/30mn jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Dégustez chaud.

Note : Comme vous pouvez le remarquer, j’ai changé les quantités de ma béchamel pour cette recette. D’habitude je pars sur une règle de 10 très facile à base de 10g de beurre pour 10g de farine et 100g de lait. Ici, j’ai diminué la quantité de lait pour avoir une béchamel moins liquide et donc qui se tiendra quand vous la déposerez sur la pâte feuilletée. Pas de risque de coulure qui vous empêcherait de fermer vos feuilletés ou provoquerait une catastrophe à base de béchamel échappée au fond du four !

Feuilletés épinards, oignons caramélisés et fromage

L’intitulé de cette recette peut faire peur, je sais. Beaucoup de personnes grincent des dents au mot épinard ou oignons. Mais croyez-moi, ces feuilletés sont vraiment excellents. Ces goûts se marient très bien entre eux et surtout parfaitement bien avec le fromage et la pâte feuilletée qui leur apportent la gourmandise nécessaire. Même si vous avez un doute sur l’alliance de ces saveurs, tentez le coup, vous devriez être agréablement surpris.

.

.

Temps : 30mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 2/3j au frigo dans une boite hermétique (à réchauffer ensuite au four quelques minutes à 180° car la pâte feuilletée réchauffée au micro-ondes ce n’est jamais extraordinaire)
Pour 5 feuilletés
.

Ingrédients :

  • 400g épinards hachés surgelés
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 oignons
  • 2 cuillères à soupe de miel + un peu pour servir
  • 1 cuillère à café de sel fin
  • 0,5 cuillère à café de poivre noir
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe de thym frais
  • 0,25 cuillère à café de noix de muscade en poudre
  • 100g de cheddar râpé
  • 200g de maasdam râpé (vous pouvez aussi utiliser des tranches type toastinettes)
  • 10 carrés de pâte feuilletée (J’utilise ceux de Croustipate qui ont une taille parfaite. Vous pouvez acheter 2 pâtes carrées et les couper en 10 carrés de 12/15 cm de côté)
  • 1 œuf

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 190°C. Décongelez les épinards (au micro-ondes de préférence) en suivant les indications écrites sur le sachet et réservez dans une passoire pour que les épinards s’assèchent au maximum le temps de préparer le reste de la recette.
  • Chauffez l’huile dans une grande poêle sur feu moyen. Quand elle est chaude, ajoutez les oignons finement émincés et le miel. Mélangez et laissez cuire pendant 5Mn, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que les oignons commencent de ramollir. Assaisonnez avec le sel et le poivre et poursuivez la cuisson pendant 5 à 10mn jusqu’à ce qu’ils soient caramélisés. Ajoutez les gousses d’ail écrasées au presse-ail, le thym et la noix de muscade. Mélangez et laissez cuire une minute. Retirez du feu et ajoutez les épinards et les fromages râpés. Mélangez bien.
  • Sortez votre pâte feuilletée du frigo et piquez moitié des carrés avec une fourchette. Déposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Répartissez la garniture entre chaque en laissant une bordure bien propre de 1cm sur les côtés. Humidifiez les bords avec de l’eau à l’aide d’un pinceau et déposez les carrés restants sur la garniture. Appuyez bien sur la bordure avec vos doigts pour sceller les pâtes ensemble et marquez les côtés des feuilletés tout le tour avec le dos d’une fourchette, en appuyant légèrement. A l’aide d’un pinceau, dorez les feuilletés avec l’œuf battu en faisant attention de ne pas en mettre sur les côtés (cela empêcherait la pâte de bien monter). Faites deux petites incisions sur le dessus de chaque et enfournez 20/25mn jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Servez chauds avec un trait de miel par dessus.

Feuilletés jambon fromage

Et hop, voilà une autre recette qui est parfaite à avoir dans ses tiroirs quand le temps est aussi instable que ce week-end. Je vous avoue que je ne m’attendais pas à des torrents de pluie comme ceux que nous avons eu. Du coup je me suis réchauffée avec la super recette de feuilletés jambon fromage de Lady Coquillette. Je n’ai rien à dire dessus. Elle est vraiment excellente. Assaisonnée juste comme il faut, avec ÉNORMÉMENT de fromage. C’est un véritable plaisir à se faire peu importe la saison.

.

.

Temps : 15mn de préparation + 15/20mn de cuisson
Conservation : 2/3j au frigo dans une boite hermétique (mais je conseille de les manger immédiatement, la pâte feuilletée réchauffée ce n’est jamais extraordinaire)
Pour 4 feuilletés

.

Ingrédients :

Pour la garniture :

  • 100g de crème fraiche épaisse
  • 50g de fromage blanc
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • 5 brins de ciboulette fraiche
  • 1 pincée de noix de muscade
  • du sel et du poivre
  • 100g d’emmental
  • 2 tranches de jambon blanc

Pour les feuilletés :

  • 4 carrés de pâte feuilletée (J’ai utilisé ceux de Croustipate qui ont une taille parfaite. Vous pouvez acheter une pâte carrée et la couper en 4 carrés de 12/15 cm de côté)
  • 1 jaune d’œuf
  • un peu de lait
  • des graines de sésame

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 200°.
  • Dans un grand bol, mélangez la crème, le fromage blanc, la moutarde et la ciboulette lavée, séchée et ciselée. Assaisonnez avec la muscade, le sel et le poivre. Ajoutez ensuite l’emmental et le jambon coupés en petits morceaux et mélangez bien.
  • Sortez votre pâte feuilletée du frigo et piquez-la avec une fourchette. Déposez-la sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Répartissez la garniture entre les carrés en la mettant bien au centre. Rabattez les 4 coins vers le centre en appuyant légèrement pour qu’ils adhèrent à la garniture. Battez le jaune d’œuf avec un trait de lait et badigeonnez-en la pâte feuilletée à l’aide d’un pinceau. Saupoudrez de graines de sésame et enfournez 15/20mn environ. La pâte doit être bien dorée.

Croquettes au fromage

Attention, petite bombe calorique ! Voici le genre de finger food qu’on adore dévorer et qu’on déteste une fois sur la balance. Mais c’est tellement bon qu’on peut bien se l’autoriser de temps en temps non ?! J’ai piqué cette recette chez Chocolat à tous les étages. Le mélange de fromage est super. J’ai personnellement choisi un gruyère râpé avec énormément de goût que j’adore et pas un emmental passe-partout pour qu’on sente bien le fromage et c’était parfait. Il s’agit par contre bien évidemment d’une recette assez « écœurante ». Ne prévoyez pas de ne manger que ça. Il faut en prendre 3/4 accompagnées d’une bonne salade ou servir ça en guise d’apéro. L’option sauce est très fortement recommandée en guise d’accompagnement d’ailleurs ;). En tout cas maintenant que j’y ai goûté, j’ai hâte de tester sous forme de mozzarella sticks, je pense que c’est encore meilleur !

.

.

Temps : 15mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique au frigo (c’est une recette qui se conserve très bien mais la friture réchauffée ce n’est vraiment pas le top en terme de goût donc je ne recommande pas)
Pour 30 croquettes

.

Ingrédients :

  • 300mL de lait
  • 75g de beurre
  • du poivre et du sel
  • 125g de farine
  • 2 gros œufs
  • 120g de gruyère râpé avec du goût
  • 60g de parmesan râpé
  • environ 60g de chapelure
  • de l’huile de friture

.

Recette :

  • Faites chauffer le lait et le beurre dans une casserole sur feu moyen jusqu’à ce que le beurre soit totalement fondu. Assaisonnez avec le poivre et le sel (une pincée de sel suffit car le fromage est déjà salé, par contre sur le poivre vous pouvez y aller plus fort suivant vos goûts). Portez à ébullition puis versez la farine en une fois sur le mélange. Fouettez vigoureusement jusqu’à obtenir une pâte lisse. Séparez les blancs des jaunes. Réservez les blancs au frigo dans un récipient hermétique et incorporez les jaunes un par un au mélange précédent. Ajoutez les fromages râpés et mélangez à nouveau. Répartissez dans un plat de 18×26 cm environ (le tout est d’avoir une épaisseur de environ 1.5cm). Tassez bien pour qu’il n’y ait pas de bulles d’air, filmez au contact et réfrigérez pendant 4h minimum.
  • Découpez la pâte en une trentaine de rectangles (cela vous permettra d’avoir une taille type « finger food »). Sortez le blanc d’œuf du frigo et versez la chapelure dans une assiette creuse. Trempez les morceaux de pâte d’abord dans le blanc puis ensuite dans la chapelure, en les enrobant bien de tous les côtés. Versez un demi-litre d’huile de friture dans une sauteuse (ou utilisez une friteuse directement). Chauffez à 170° (entre 165 et 180°) et cuisez-y vos croquettes 4 par 4 (pas plus pour que la température de l’huile ne redescende pas trop) jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Retournez avec un écumoire à mi-cuisson puis, une fois cuites des deux côtés (c’est l’affaire de 2/3mn), égouttez-les sur du sopalin. Servez immédiatement !

Note : Pour gagner du temps, je vous conseille « d’enrober » les croquettes pendant que les précédentes cuisent. Comme vous ne pouvez pas vous éloigner de la friteuse car vous devez la surveiller, cela vous fera gagner beaucoup de temps !

Gougères au comté

Les gougères ! Voilà une spécialité de chez moi que J’A-DORE ! J’en fais d’ailleurs très régulièrement même si je ne vous avais jamais proposé la recette sur le blog. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit tout simplement de choux salés au fromage (très souvent du gruyère ou du comté, râpé). Un véritable délice, parfait pour l’apéritif, qui se mange sans faim. Je vous propose dans la recette d’en faire des moyennes mais vous pouvez les faire plus petites pour obtenir des bouchées ou même faire une grosse couronne et la servir en plat principal avec de la salade, de la soupe et/ou de la charcuterie.

.

.

Temps : 15mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : à consommer immédiatement de préférence, dans les 24h si possible en les gardant dans du papier aluminium sinon (sauf congélation, voir plus bas)
Pour 20 gougères de taille moyenne

.

Ingrédients :

  • 150mL d’eau
  • 60g de beurre
  • du sel et du poivre
  • 100g de farine
  • 3 œufs
  • 100g de comté (80g coupés en dés et 20g râpés pour moi mais vous pouvez utiliser uniquement du comté râpé)

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 200°.
  • Dans une casserole, faîtes chauffer l’eau et le beurre. Une fois le beurre totalement fondu, assaisonnez le mélange puis portez-le à ébullition. Hors du feu, ajoutez la farine en une fois et mélangez jusqu’à obtenir un pâton homogène. Desséchez alors la pâte : remettez-la sur le feu et travaillez-la avec une cuillère en bois jusqu’à ce qu’elle se décroche des bords de la casserole et qu’une fine pellicule se forme au fond de celle-ci. Transvasez la pâte dans un saladier. Travaillez-la pour la refroidir un peu jusqu’à ce qu’elle ne fume plus. Incorporez ensuite les œufs un à un puis 80% du gruyère (les dés de gruyère pour moi). Mélangez bien.
  • Chemisez deux plaques de cuisson de papier sulfurisé et dressez-y des petits tas de pâte en quinconce à l’aide d’une cuillère à soupe ou d’une poche à douille munie d’un embout lisse. Parsemez le comté râpé restant sur les choux. Enfournez 30mn, une plaque à la fois (il faut éviter d’enfourner deux plaques en même temps car l’humidité pourrait fausser la pousse des choux). Les choux doivent être bien dorés.

.

Remarque : Les gougères se congèlent facilement une fois cuites, il n’y a plus qu’à les réchauffer quelques minutes au four à 160° avant de les servir.

Quiche au gruyère

Une nouvelle recette assez simple et rapide à faire ! C’est la norme en ce moment pour moi sachant que je dois préparer le soir ce que je vais manger le midi. Je dois donc aller au plus pratique et viser des recettes transportables en prime. C’est pourquoi ça a été quiche au menu ce midi ! Ce n’est pas le plat le plus esthétique mais il est super réconfortant en mode tout fromage. Vous pouvez évidemment remplacer le gruyère par tout autre fromage râpé comme du gruyère ou du cheddar ! Je vous conseille de déguster cette quiche avec des légumes comme de la salade ou des tomates cerises car ce n’est pas le plat le plus léger qui existe 😉

.

.

Temps : 10mn de préparation + 25mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans du papier aluminium au frigo
Pour une quiche (3/4 personnes)

.

Ingrédients :

  • 1 pâte brisée
  • 150g de gruyère (ou autre fromage râpé)
  • 2 œufs
  • 20cL de crème fraiche épaisse
  • du sel et du poivre

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 200°. Lorsque le four est chaud (pas avant pour que la pâte reste froide le plus possible et qu’ainsi elle ne se déforme pas à la cuisson), déroulez votre pâte et étalez-la dans un cercle à pâtisserie de 24cm de diamètre environ. Piquez tout le fond de tarte avec une fourchette. Répartissez le gruyère de façon bien uniforme dessus. Dans un bol, battez les œufs avec la crème. Assaisonnez avec le sel et le poivre. Répartissez de façon bien uniforme sur le gruyère (il doit être intégralement recouvert) puis enfournez 25mn environ : la pâte doit être légèrement dorée. Servez chaud  avec des crudités !