Galette des rois à la crème d’amande ou Pithiviers

     Bonjour à tous ! Hier c’était l’Epiphanie. Mais comme beaucoup d’entre vous je pense, je n’avais pas eu le temps de préparer ma galette avant à cause du boulot. Je l’ai donc faite calmement cet après-midi. Contrairement à l’année dernière, je n’ai pas fait ma pâte feuilletée maison puisque je n’avais pas le temps mais n’hésitez pas à vous lancer. Ce n’est pas si compliqué, juste un peu long et le résultat en vaut vraiment la peine. Je n’ai pas non plus fait une galette des rois traditionnelle à la frangipane car j’adore aussi la version plus simple composée uniquement de crème d’amande. C’est d’ailleurs souvent celle-là que l’on vous vend comme une galette à la frangipane alors que ce n’est pas le cas. Eh oui, peu de gens le savent mais la frangipane n’est pas composée uniquement de crème d’amande mais aussi d’une partie de crème pâtissière à la vanille pour plus de légèreté.

     L’alcool du rhum s’évapore à la cuisson. Toutefois si vous ne souhaitez pas en mettre, vous pouvez largement vous en passer ou le remplacer par quelques gouttes d’essence d’amande amère pour renforcer le goût. Allez, il reste encore un peu de temps. A vos fourneaux !

.

20170107_152357.jpg

.

Temps : 15mn de préparation ; 30mn de réfrigération et 40mn de cuisson

Conservation : Quelques jours dans du papier aluminium (mais c’est nettement meilleur frais, limite tiède yummy)

Pour une galette de 30cm de diamètre (10 parts environ)

.

Ingrédients :

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée (ou 500g de pâte feuilletée maison)
  • 150g de beurre mou
  • 150g de sucre glace
  • 150g de poudre d’amandes
  • 1,5 càc (5g) de fécule de pomme de terre
  • 2 cuillères à soupe de rhum
  • 3 oeufs
  • 1 oeuf battu avec une pincée de sel pour la dorure

.

20170107_153057

.

Recette :

  • Mélangez le beurre, le sucre glace, la poudre d’amandes et la fécule ensemble. Ajoutez le rhum puis les oeufs. Ne travaillez pas trop le mélange : il ne doit pas devenir mousseux.
  • Séparez votre pâte feuilletée en deux et étalez chaque pâton en un disque de 30cm de diamètre sur un plan de travail fariné. Déposez votre première pâte sur un papier sulfurisé sur une plaque allant au four. Tracez légèrement un cercle de 26cm de diamètre dessus. A l’aide d’une fourchette, piquez le cercle intérieur et déposez-y la crème d’amande. La bordure de 2cm doit rester parfaitement nette. Mouillez-la à l’aide d’un pinceau humidifié avec de l’eau. Placez la fève. Déposez la seconde pâte sur la première en essayant de chasser l’air vers l’extérieur et soudez les deux ensemble en appuyant avec vos doigts sur les bords. Faites un trou au milieu de la tarte puis dessinez à l’aide du dos d’un couteau des motifs dessus. Chiquetez les côtés de la galette. A l’aide d’un pinceau, dorez le dessus de la tarte avec l’oeuf battu. Laissez la galette reposer 30mn au réfrigérateur.
  • Préchauffez le four à 200°. Faites cuire la tarte 10mn puis baissez la température du four à 180° et prolongez la cuisson de 30mn.
  • Si vous voulez une galette brillante comme celle que vous achetez en boulangerie, un peu avant la fin de la cuisson, faites chauffer 25g de sucre avec 25g d’eau dans une casserole jusqu’à ce que le mélange devienne translucide. Dès que la galette sort du four, badigeonnez-la du sirop de sucre ainsi obtenu à l’aide d’un pinceau.

 

Sapin feuilleté au pesto

     Je vais commencer par vous souhaiter un joyeux Noël à tous, un poil en retard. J’espère que vous avez bien mangé et été gâtés. Moi ça a été le cas… sur les deux tableaux 😉 .

     Eh oui comme vous pouvez le voir moi aussi je me suis laissée entrainer par la tendance des sapins feuilletés. Je trouve vraiment que les gens rivalisent d’imagination pour les visuels que permettent la pâte feuilletée en ce moment : les soleils, flocons ou sapins feuilletés se succèdent et tous sont plus splendides les uns que les autres. En plus, ils permettent des déclinaisons de garnitures infinies, sucrées comme salées. Et même si la version au nutella est la première à m’avoir tentée, j’ai opté pour le pesto (eh oui un sapin c’est vert quand même) que j’ai fait pour l’apéro de Noël. Une super idée, rapide et facile que vous pouvez refaire pour votre réveillon du nouvel an 😉 .

.

20151225_134742~2

.

Temps : 5mn de préparation + 25/30mn de cuisson

Pour un sapin (8/10 personnes)

.

Ingrédients :

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Déroulez la première pâte et badigeonnez-la de pesto. Recouvrez-la de la seconde pâte. Découpez d’abord le sapin dans la pâte comme ci-dessous puis les branches. Badigeonnez d’oeuf avec un pinceau puis entortillez les branches sur elles-mêmes. Vous pouvez également faire des bandes avec vos chutes de pâte, les badigeonnez et les entortillez pour un petit extra anti-gaspi !
    Sapin
  • Faîtes cuire 25/30mn (20mn pour les chutes).

Roses feuilletées aux pommes

     Suite et fin de ma recette en deux parties. Eh oui si je me suis mise à la pâte feuilletée c’est parce que je rêvais de faire une recette qui a pas mal tourné sur la blogosphère ces derniers temps : les roses feuilletées aux pommes. Ce ne sont ni plus ni moins que des mini tartes aux pommes mais dont la présentation est superbe. Les gens feront « wahou » alors que comme dirait Jamie, c’est pas sorcier !

.

20151031_122749

.

Temps : 10mn de préparation + 30 à 40 mn de cuisson

Conservation : quelques jours

Pour environ 10 roses

.

Ingrédients :

  • 1 pâte feuilletée (250g)
  • jus d’1/2 citron
  • 2 pommes
  • 1 cuillère à soupe de confiture (gelée de framboises pour moi)
  • 4 cuillères à soupe de sucre
  • Facultatif : sucre glace, compote, cannelle, vanille, etc…

.

20151031_122755

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Lavez les pommes, coupez les en deux et enlevez le trognon. Coupez les ensuite en fines lamelles, avec une mandoline de préférence (important car personnellement j’ai utilisé un couteau et je n’ai pas réussi à couper les tranches assez fines donc certaines roses étaient grossières : les lamelles se sont rompues lorsque j’ai roulé la pâte). Remplissez une casserole avec de l’eau bouillante et le jus de citron. Plongez les lamelles 2 minutes dans l’eau. Egouttez et réservez.
  • Abaissez la pâte feuilletée et coupez des bandes d’environ 5cm de large. Etalez de la confiture sur toute la surface. Déposez ensuite les lamelles de pommes sur la moitié supérieure de la bande afin qu’elles dépassent, peau vers le haut, en les faisant se chevaucher. 20151030_184358~2~2
  • Repliez la moitié inférieure de la pâte sur la moitié supérieure et roulez sans serrer. Déposez vos roses au fur et à mesure dans des moules à muffins (beurrés s’ils ne sont pas en silicone). Saupoudrez de sucre et enfournez 30 à 40 minutes.
  • Une fois refroidies, vous pouvez les saupoudrer de sucre glace, de cannelle ou de vanille à votre convenance ou même glisser entre les  interstices un peu de compote ou de crème d’amande.

20151031_122702

Pâte feuilletée

     Eh bien voilà, c’est enfin reparti ! Aujourd’hui encore un basique (la première partie de ma recette en deux temps) : la pâte feuilletée. Je ne m’étais jamais attaquée à ce monument de la pâtisserie parce que tout le monde avait l’air de dire que c’était compliqué. Au final ne vous alarmez pas, rien de bien difficile et, excepté les temps de pause, rien de bien long non plus. Pour être sur que la recette était bonne j’ai même fait des palmitos (façon la plus rapide et efficace de vérifier si la pâte feuillète) et c’est tout bon donc lancez vous ! 🙂

     (Je referai des photos étapes par étape du pliage lors de ma prochaine réalisation de pâte feuilletée pour que ce soit plus clair. Celles que j’ai prises ne me paraissent pas suffisantes (mais je vous les mets tout de même en attendant).)

.

Temps : 40mn + 2h de repos

Conservation : de 6 mois à 1 an au congélateur dans du film alimentaire (pour l’utiliser, la placer alors la veille au réfrigérateur)

Pour environ 600g de pâte

.

20151113_154322~2

.

Ingrédients :

  • 350g de farine tamisée
  • 125g de beurre très froid
  • 125mL d’eau
  • 1 pincée de sel

.

Recette :

  • Incorporez 45g de beurre à la farine du bout des doigts. Ajoutez le sel et l’eau en une seule fois et amalgamez, toujours du bout des doigts. Pétrissez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Faîtes une boule et emballez-la dans du film alimentaire. Déposez-la au frigo 30mn.
  • Étalez le beurre restant entre deux feuilles de papier cuisson pour obtenir une plaque de 1cm d’épaisseur environ.
  • Abaissez la pâte en un carré 4 fois plus grand que la plaque de beurre tout en conservant plus d’épaisseur dans le carré central. Déposez la plaque de beurre au centre (donc l’endroit le plus épais). Repliez les bords de la pâte afin d’enfermer la plaque de beurre.
  • Abaissez la pâte en un rectangle trois fois plus long que large. Repliez l’extrémité du bas sur les deux tiers de la longueur. Repliez l’autre extrémité par dessus. Vous obtenez alors de nouveau un carré qui ressemble à un portefeuille. Donnez un demi tour à la pâte. Abaissez de nouveau la pâte en un rectangle trois fois plus long que large et repliez les extrémités comme précédemment. Remettez votre pâton ainsi formé dans du film alimentaire au frigo pendant 30mn.
  • Recommencez l’opération deux fois (vous obtenez ainsi 3 fois 2 tours soit 6 tours de pâte) sans oublier de laisser la pâte reposer au réfrigérateur entre chaque double tour ET à la fin du troisième. Vous pouvez marquer le pâton avec deux doigts avant chaque prise au frigo pour vous rappeler le nombre de tours effectués.

151121_220547_COLLAGE-1

.

Source : La bible de la pâtisserie