Flammekueche (tarte flambée alsacienne)

     Les derniers jours se sont faits particulièrement froids. Tellement froids qu’ils m’ont rappelé les marchés de Noël alsaciens et la souffrance qu’on endure parfois à y trépigner toute la journée. Mais heureusement, là bas il y a de quoi compenser : les magnifiques décorations, les artisans, le vin chaud et aussi bien évidemment la nourriture ! Il n’y a plus de décorations et pas d’artisan chez moi, mais la nourriture, ça, je peux la ramener dans ma cuisine ! Et que serait un marché de Noël sans flammekueche ? Si vous n’en avez jamais mangé il s’agit d’un genre de tarte avec une pâte très fine et croustillante, recouverte d’un mélange crème et fromage blanc, de lardons et d’oignons. Un délice qui réchauffe le corps et le cœur, accoudé sur un fut transformé en table d’appoint. Évidemment pas de four à pain ici, mais la cuisson au four traditionnelle fait parfaitement l’affaire pour pouvoir déguster cette merveille hors de notre belle Alsace ! J’ai piqué la recette chez Mélanie et elle est parfaite !

.

IMG_20200111_221908__01

.

Temps : 20mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : 48h dans du papier alu au frigo
Pour 1 tarte flambée (4 à 6 personnes)

.

Ingrédients :

Pour la pâte

  • 270 g de farine
  • 5 cl d’huile
  • 15 cl d’eau tiède
  • 1 cuillère à café de sel

.

Pour la garniture

  • 2 oignons
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 100 g de fromage blanc
  • 10 cl de crème fraîche épaisse
  • un peu de noix de muscade râpée
  • du poivre et du sel
  • 150 g de lardons

.

Recette :

Pour la pâte :

  • Mélangez tous les ingrédients ensemble et pétrissez-les pendant 5mn environ. Si la pâte vous parait trop collante ajoutez un peu de farine.
  • Préchauffez le four à 250°. Découpez une feuille de papier sulfurisé de la taille de votre plaque de cuisson (plate de préférence) ou de votre lèche-frite et étalez la pâte sur toute la surface. : elle doit être assez fine afin d’être croustillante.

.

Pour la garniture :

  • Émincez les oignons (pas trop finement) et faites les revenir dans une poêle avec l’huile jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Mélangez le fromage blanc avec la crème fraiche. Assaisonnez avec une pincée de muscade, du sel (pas trop à cause des lardons) et du poivre. Étalez ce mélange sur la pâte puis répartissez de façon bien homogène les oignons et les lardons dessus.
  • Faites glisser le tout sur la plaque puis enfournez 15mn. Servez chaud avec de la salade par exemple.

Tarte tatin de Philippe Conticini

     La recette que je vous propose aujourd’hui est une que j’ai testé il y a bieeen bieeeen longtemps que je ressors des méandres des archives de mon téléphone. Je n’avais plus grand chose en stock et quand je l’ai vue, je me suis rappelée à quel point elle était délicieuse. Je n’ai pas l’habitude des tartes tatins car je ne suis pas une fan inconditionnelle de caramel mais la version de Philippe Conticini est juste parfaite : super vanillée, fondante. Un délice. Je n’avais pas eu le temps de faire le streusel noisette car je n’avais pas le temps mais je vous conseille de ne pas faire l’impasse car cela ne peut apporter que du positif à ce dessert déjà extraordinaire. Le seul point négatif est le temps de repos : la recette se fait sur deux jours pour que la tarte tatin révèle toute sa saveur. Il faudra donc être patient 😉 (par contre elle est très facile à réaliser donc là dessus, pas de panique)

.

20160206_175154__01

.

Temps : 30mn de préparation, 12h de réfrigération, 1h15 de cuisson
Conservation : quelques jours dans du papier d’alu au frigo
Pour 8 personnes

.

Ingrédients :

Pour le caramel :

  • 80g de sucre
  • 2 cuillères à soupe d’eau

.

Pour le jus tatin vanillé :

  • 1 gousse de vanille
  • 25g d’eau
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 25g de sucre
  • 2 pincées de fleur de sel
  • 25g de beurre

.

Pour la tarte :

  • 6 pommes (golden de préférence)
  • 200g de pâte feuilletée
  • (un peu de sucre glace pour une des deux techniques)

.

20160206_142446__01

.

Recette :

Pour le caramel :

  • Faîtes fondre le sucre avec l’eau dans une poêle jusqu’à obtenir un caramel d’une belle couleur ambrée. Versez ce dernier immédiatement dans un moule antiadhésif de 22cm de diamètre et inclinez celui-ci afin que le caramel nappe tout le fond.

.

Pour le jus tatin vanillé :

  • Fendez la gousse de vanille en deux et grattez-en les grains. Versez tous les ingrédients (grains de vanille et gousse compris) dans une casserole et faites chauffer jusqu’à ce que le beurre et le sucre soient fondus. Enlevez alors la gousse et mixez.

.

Pour les pommes :

  • Préchauffez le four à 170°.
  • Épluchez, évidez les pommes puis coupez-les très finement à l’aide d’une mandoline pour obtenir des tranches de 2mm d’épaisseur environ (comme je n’en avais pas je l’ai fait au couteau). Superposez les lamelles de pommes de façon bien régulière dans le moule jusqu’à épuisement.
  • Arrosez les pommes avec le jus vanillé en le répartissant de façon homogène puis enfournez 50mn.
  • Laissez refroidir un peu à température ambiante. Filmez au contact puis posez des poids sur les pommes afin de les compresser. Laissez reposer au frigo comme ça pendant 12h afin que le « glaçage » se forme.

.

Pour la tarte :

  • Préchauffez le four à 180° puis étalez votre pâte feuilletée en un disque de 26cm de diamètre (3/4mm d’épaisseur). Deux choix s’offrent alors à vous.
  • Le meilleur (que je n’ai pas choisi à l’époque et qui est un peu plus long) : Déposez votre pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Recouvrez-la de papier cuisson et d’une grille. Enfournez-la 20/25mn jusqu’à ce qu’elle ait bien feuilleté et qu’elle soit cuite. Laissez refroidir à température ambiante. Préchauffez votre four à 240°. Saupoudrez votre pâte de sucre glace et enfournez 1 à 2mn pour la faire caraméliser. Ainsi, elle ne détrempera pas à cause des pommes. Placez votre moule avec les pommes au congélateur 40mn puis enfournez-le environ 5Mn dans un four à 150° afin de pouvoir le démouler. Une fois démoulées, placer enfin les pommes sur la pâte.
  • Le plus rapide : Déposez votre pâte sur les pommes et rabattez les côtés à l’intérieur du moule. Enfournez 25mn environ, démoulez puis laissez revenir à température ambiante avant de déguster.

Galettes des rois individuelles oranges confites et pépites de chocolat

     Bonne année à tous ! J’espère qu’elle vous apportera à votre famille et vous tout ce que vous désirez : santé, réussite, amour et beaucoup de gourmandise 😉
On se retrouve enfin après une (courte) pause d’une semaine ! Je n’ai pas trop pu cuisiner depuis Noël et je me suis retrouvée sans article intéressant à vous partager, j’ai donc décidé de prendre un peu de temps pour moi après une période de novembre/décembre productive ! Point de couronne pour cette Epiphanie mais une recette de galette des rois (un peu en retard mais il parait qu’on peut en manger tout le mois de janvier après tout !) qui s’écarte des classiques frangipane et crème d’amandes que j’ai déjà pu vous partager. Je suis encore en quête d’une technique infaillible pour que mes galettes soient aussi belles que bonnes mais soyez certains que dès que je l’aurai trouvée je vous la partagerai directement ! En tout cas concernant le goût, aucune crainte, je suis très satisfaite de ma recette de base à laquelle je compte apporter son petit twist tous les ans pour varier les plaisirs ! Cette année, j’ai décidé de commencer avec une base simple de crème d’amandes légèrement aromatisée avec du zeste d’orange et du Grand Marnier et agrémentée de pépites de chocolat et d’écorces d’orange. Croyez moi c’est un vrai délice *o*
(Si vous désirez faire une grosse galette, doublez toutes les proportions par deux et suivez les instructions de mes précédentes recettes pour la confection et la cuisson!)

     Recette éditée au 12/01/2020 pour un meilleur visuel

.

IMG_20200106_181002__01

.

Temps : 15mn de préparation ; 1h de réfrigération et 25mn de cuisson
Conservation : Quelques jours dans du papier aluminium
Pour 3 galettes « individuelles » de 10cm de diamètre (3 à 6 personnes car elles sont quand même maousses)

.

Ingrédients :

  • 75g de beurre mou
  • 75g de sucre glace
  • 75g de poudre d’amandes
  • 3/4 de cuillère à café de fécule de pomme de terre
  • 2 pincées de sel
  • 2 œufs (1.5 + 0.5 œufs)
  • 1 cuillère à soupe de Grand Marnier
  • le zeste d’1/2 orange
  • 25g de pépites de chocolat
  • 25g d’écorces d’oranges confites
  • 1 rouleau de pâte feuilletée (ou 250/300g de pâte feuilletée maison)

.

Recette :

  • Mélangez le beurre, le sucre glace, la poudre d’amandes, la fécule et une pincée de sel ensemble. Ajoutez 1 œuf et demi (battez les deux œufs ensemble, prélevez-en 75g pour la pâte et conservez les 25g restants pour la dorure) et le Grand Marnier. Ne travaillez pas trop le mélange : il ne doit pas devenir mousseux. Incorporez le zeste d’orange, les pépites de chocolat et les écorces d’oranges confites coupées en dés. Réservez.
  • Étalez votre pâton de pâte feuilletée en un disque de 30cm de diamètre sur un plan de travail fariné. Découpez-y 3 cercles de 10cm de diamètre puis reformez une boule avec la pâte, réétalez-la afin d’obtenir la même épaisseur que pour les autres disques et découpez 3 cercles de 11/12 cm de diamètre. Déposez les 3 cercles de 10cm sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé en les espaçant. Tracez légèrement un cercle de 8cm de diamètre à l’intérieur de chacun des trois cercles. Déposez-y la crème d’amande (il y aura beaucoup de garniture, c’est normal, j’aime personnellement les galettes généreuses !). Les bordures de 2cm doivent rester parfaitement nettes. Placez la fève dans une des galettes. Mouillez les bords à l’aide d’un pinceau humidifié avec de l’eau. Déposez les trois cercles de pâte restants sur les premiers en essayant de chasser l’air vers l’extérieur et soudez les pâtes ensemble en appuyant avec vos doigts sur les bords. Enlevez l’excédent de pâte tout autour des galettes (vous pouvez enlever environ 2cm de pâte, le fait d’avoir une seconde pâte plus large au dessus permet simplement de rendre le soudage plus facile). A l’aide d’un pinceau, dorez une première fois vos galettes en les badigeonnant avec le demi-oeuf battu avec une pincée de sel en faisant attention de ne pas mettre de jaune d’œuf sur les côtés des galettes (cela empêcherait la pâte de bien monter). Laissez reposer 1H au réfrigérateur : le fait de refroidir la pâte feuilletée permettra qu’elle se développe mieux une fois au four.
  • Préchauffez le four à 200°. Dorez votre galette une seconde fois. Faites un trou au milieu de la tarte puis dessinez à l’aide du dos d’un couteau des motifs dessus. Chiquetez les côtés de la galette. Enfournez 10mn puis baissez la température du four à 180° et prolongez la cuisson de 15/20mn.
  • Si vous voulez des galettes brillantes comme celles que vous achetez en boulangerie, un peu avant la fin de la cuisson, faites chauffer 12.5g de sucre avec 12.5g d’eau dans une casserole jusqu’à ce que le mélange devienne translucide. Dès que les galettes sortent du four, badigeonnez-les du sirop de sucre ainsi obtenu à l’aide d’un pinceau.

Tarte aux noix de pécan

     On continue sur notre lancée automnale et spéciale Thanksgiving en passant directement à la fin du repas avec une délicieuse tarte aux noix de pécan. Ça faisait plusieurs mois que je rêvais d’en faire une et que je prenais mon mal en patience et je suis très heureuse d’avoir succombé ! Si vous aimez les noix de pécan, cette recette est vraiment faite pour vous. J’ai opté pour la recette de Délices d’orient car sa pâte n’était pas sucrée et était à base de sirop d’érable (la recette originelle comporte du corn sirup mais cet ingrédient est difficile à trouver en France et une amie m’avait gentiment ramené du sirop d’érable directement du Canada !). J’ai été conquise. La garniture de la tarte étant sucrée, une pâte qui ne l’est pas permet de la contrebalancer. L’ajout de noix de pécan sur le dessus de la tarte n’est quant à lui pas obligatoire mais c’est leur torréfaction qui rend la tarte aussi goûteuse à mon sens (vous pouvez par contre diminuer la quantité à 100g au lieu de 150 si vous le désirez).

.

IMG_20191120_223628__01

.

Temps : 25mn de préparation, 20mn de refroidissement, 45mn de cuisson
Conservation : 5j au frigo (mais la sortir 30mn avant de la déguster pour qu’elle soit à température ambiante)
Pour 1 tarte de 24cm de diamètre (8 personnes environ)

.

Ingrédients:

Pour la pâte :

  • 185g de farine
  • 100g de beurre froid coupé en petits morceaux
  • 6 cuillères à soupe d’eau glacée

.

Pour la garniture:

  • 150g de noix de pécan
  • 3 œufs
  • 100g de cassonade
  • 100g de beurre fondu
  • 200 ml de sirop d’érable (soit 250g)
  • 150g de cerneaux de noix de pécan entiers pour la décoration

.

IMG_20191120_223617__01

.

Préparation:

Pour la pâte :

  • A l’aide de votre robot (ou à la main), travaillez la farine avec le beurre découpé en morceaux. Une fois le mélange à peu près homogène, ajoutez l’eau et continuez de travailler la pâte jusqu’à ce qu’elle s’agglomère. Filmez-la et mettez-la au frais pendant 20 min.

.

Pour la garniture :

  • Préchauffez le four à 200°. Sortez votre pâte du frigo et abaissez-la sur un plan de travail fariné (sur environ 26cm de diamètre). Déposez-la dans votre moule à tarte (si besoin recouvert de papier sulfurisé pour éviter toute adhérence) et coupez l’excédent de pâte. Piquez le fond de tarte à l’aide d’une fourchette.
  • Hachez 150g de noix de pécan et répartissez-les sur la pâte. Battez les œufs avec la cassonade dans un cul de poule puis ajoutez-y le beurre fondu et le sirop d’érable et mélangez jusqu’à obtenir une garniture homogène. Versez le mélange sur le fond de tarte. Enfournez 15mn. Sortez la tarte du four. Baissez la température du four à 160°. Disposez les cerneaux de noix entiers joliment dessus et réenfournez la tarte 30mn. Laissez-la refroidir une dizaine de minutes avant de démouler la tarte puis laissez tiédir ou refroidir intégralement la tarte avant de la déguster avec une boule de glace vanille. (Vous pouvez badigeonner la tarte d’un sirop de sucre à la sortie du four pour la rendre brillante mais je ne vous le conseille pas car elle est assez sucrée comme ça.)

Tarte amandine poire/chocolat

     TADAAAA ! Pour ma deuxième recette du jour, évidemment sans surprise, une tarte ! Poire chocolat parce qu’on entre enfin réellement dans la saison des poires et que c’est trop bon !!! J’aurais plutôt préféré faire une tarte aux poires et aux épices (parce que je vous propose énormément de chocolat en ce moment et que je voulais varier un peu les plaisirs) mais une de mes collègues m’a demandé ça donc je ne pouvais pas lui refuser ! On notera tout de même l’ajout de fruits au chocolat ce qui est un bon début :p. Concernant la recette, la tarte est bonne et légère. La garniture n’est pas trop sucrée mais pas besoin car les poires et la pâte sablée apportent la touche de sucre nécessaire. Je ne suis tout de même pas entièrement satisfaite. Je pense que je réessayerai une version avec plus de poires car il n’y en a pas assez à mon goût et avec du cacao et pas du chocolat pour corser le tout et contrebalancer le sucre qu’il y aura en extra. Je pense que ça sera terrible et super gourmand ! Je suis également un peu  déçue de mon visuel car ma découpe des poires n’est pas assez harmonieuse et que mon fonçage de tarte n’est vraiment pas terrible. Il n’est pas assez propre et régulier. Je pense que je regarderai des vidéos sur internet pour apprendre la technique des pros à ce niveau. En tout état de cause cette recette que j’ai trouvé sur La faim des bananes est très rapide à faire et très simple donc il ne faut pas la bouder, vos enfants vont adorer je pense !

.

IMG_20191008_083719__01

.

Temps : 20mn de préparation + 35mn cuisson
Conservation : 2/3j au frigo
Pour une tarte de 24cm de diamètre

.

Ingrédients :

  • 250g de pâte sablée maison ou une pâte sablée du commerce
  • 120g de crème liquide entière
  • 60g de chocolat noir à 60% minimum
  • 1 oeuf
  • 10g de sucre
  • 70g de poudre d’amandes
  • 2 poires

.

IMG_20191008_083726__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Étalez votre pâte sablée jusqu’à ce qu’elle fasse environ 26cm de diamètre (2mm d’épaisseur environ) ou déroulez votre pâte toute prête et foncez votre moule à tarte. Pour vous aider, étalez votre pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé ou 2 feuilles de silpat bien farinées, ça vous facilitera énormément le travail car la pâte ne collera pas et ne se déchirera pas. Coupez l’excédent de pâte. Couvrez le dessus de votre pâte de papier sulfurisé et disposez-y des billes en céramique ou des haricots secs. Enfournez 10/15mn jusqu’à ce que la pâte soit un peu dorée.
  • Pendant ce temps, portez votre crème à ébullition et versez-la en trois fois sur le chocolat, en faisant bien attention à ce qu’elle soit bien incorporée à chaque fois. Incorporez ensuite l’oeuf, le sucre et la poudre d’amandes. Mélangez bien. Versez la crème d’amande au chocolat sur le fond de tarte. Pelez les poires, épépinez-les et coupez-les de la façon désirée (ni trop fines ni trop épaisses si vous voulez garder un certain équilibre et un visuel réussi). Disposez les poires sur la crème d’amande afin de la décorer à votre convenance et enfournez 20mn environ (la pointe d’un couteau doit ressortir sèche). Laissez refroidir avant de déguster.

Pâte sablée (by Pierre Hermé)

     Aujourd’hui deux recettes puisque l’une ne va pas sans l’autre vous le verrez ;). Quand j’ai besoin d’une base je me réfère toujours au Larousse des desserts de Pierre Hermé, une source intarissable et qui ne m’a jamais fait défaut. Là je suis allée fouiner dedans pour une recette de pâte sablée et elle est parfaite : bien beurrée avec une bonne tenue à la cuisson et ce petit goût de vanille. Tout ce qu’on recherche dans une pâte sablée !

.

IMG_20191007_202842__01

.

Temps : 15mn de préparation et 1h de réfrigération
Conservation : 1/2j au frigo
Pour 500g de pâte (soit deux fonds de tarte de 24cm)

.

Ingrédients :

  • 250g de farine
  • 125g de beurre à température ambiante
  • 1 œuf
  • 125g de sucre semoule
  • 1 cuillère à café de vanille en poudre (une gousse de vanille dans la recette originelle)

.

Recette :

  • Travaillez du bout des doigts la farine avec le beurre jusqu’à obtenir une texture sableuse et ne plus avoir de bouts de beurre. Creusez un puits au milieu du sablage et versez-y l’oeuf ainsi que le sucre et la vanille en poudre. Mélangez du bout des doigts les ingrédients sans trop les travailler. Une fois que la pâte commence à se tenir, écrasez-la en la poussant devant vous pour la rendre bien homogène. Faites-en une boule (ou 2 si vous voulez conditionner les pâtes à tarte indépendamment directement), aplatissez-la légèrement, enveloppez-la dans du film alimentaire et laissez-la reposer au moins une heure au réfrigérateur avant de l’utiliser.

Quiche courgette, champignon et coppa

     Encore une tarte salée oui je sais. Je n’en ai proposé aucune depuis un bon moment et là je commence à les enchainer. Mais il faut dire que j’adore ce type de recettes l’été. Même si elles requièrent d’allumer le four, elles sont plus légères qu’un cake et délicieuses avec une salade. Cette recette (de la main à la pâte) m’avait intrigué à cause de son association. Je redoutais le résultat mais la curiosité a été plus forte et c’est tant mieux parce qu’elle est délicieuse ! C’est vraiment l’excellente surprise de ces dernières semaines avec tous mes déboires en cuisine (tous les gâteaux que j’ai pu tester se sont révélés des déceptions et les recettes ont donc fini directement dans la corbeille du pc :)). Je pense que la coppa va devenir une de mes charcuteries préférées à incorporer dans des quiches, recettes et autres préparations salées au vu de ces deux derniers succès !

.

IMG_20190620_000219__01

.

Temps : 15mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : 4/5 jours au frigo dans du papier alu
Pour une quiche (4/5 personnes)

.

Ingrédients :

  • 1 pâte brisée
  • 1 courgette
  • un peu d’huile d’olive
  • 3 œufs
  • 50g de crème liquide entière
  • 1 petite boite de champignons
  • 6 tranches de coppa
  • sel et poivre

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 200°.
  • Lavez la courgette, coupez-en les extrémités et râpez-la. Faites-la revenir dans une poêle avec un peu d’huile afin de la faire dégorger. Salez.
  • Pendant ce temps, étalez la pâte brisée sur une feuille de papier sulfurisé ou du silpat (n’enlevez pas le papier de votre pâte si elle est industrielle, cela fera très bien l’affaire) et déposez-la sur une plaque allant au four. Piquez le fond de tarte à l’aide d’une fourchette.
  • Battez les œufs avec la crème. Coupez les tranches de coppa en 4. Ajoutez-les à l’appareil avec les champignons et les courgettes égouttées (ne mettez que les courgettes, attention à ne pas laisser couler l’eau dégorgée pendant la cuisson avec). Salez et poivrez. Mélangez bien. Versez l’appareil sur le fond de tarte et enfournez environ 30mn.

Tarte fine aubergine, coppa, mozzarella

     Je comptais vous proposer initialement une nouvelle recette de glace, bien plus diététique que celle au beurre de cacahuètes de lundi, faite uniquement à base de fruits, aussi appelée nice cream pour les connaisseurs. Ce concept fait fureur, à raison, ces dernières années car il permet de se rafraichir avec plaisir et sans culpabiliser, la banane servant de « liant » à la « glace » : point de gras et point de sucre ajoutés donc. Uniquement des fruits. Comme il me restait pas mal de cerises suite à la réalisation de mon smoothie au melon, l’occasion était toute trouvée : direction la cuisine pour une nice cream rouge sang. Toutefois, le résultat s’est avéré très décevant. Le visuel était plus que discutable (absence de tenue de la glace, couleur douteuse) et le goût n’était pas au rendez-vous : la cerise ne prenait pas le dessus sur la banane malgré la quantité astronomique utilisée. C’est donc vraiment très déçue vis-à-vis de cette recette mais ravie de cette tarte fine aubergine coppa mozzarella que je reviens vers vous aujourd’hui !
L’avantage de cette tarte (inspirée d’ici) c’est qu’elle est extrêmement rapide à faire, remplie du soleil du sud et qu’elle cuit très rapidement, la température n’aura donc pas trop le temps de monter en cuisine. L’association est plutôt originale et le croustillant de la coppa apporte un petit truc très gourmand en plus je trouve. Vous pouvez manger cette tarte froide s’il vous en reste mais je vous conseille plutôt de la faire réchauffer parce que l’aubergine froide me convainc moyennement pour tout vous dire (surtout si vous faites une rosace assez épaisse comme la mienne).

.

IMG_20190624_213914__01

.

Temps : 10mn de préparation + 15/20mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans du papier alu au frigo
Pour 1 tarte (4 personnes environ)

.

Ingrédients :

  • 1 pâte feuilletée
  • 150g de coulis de tomate
  • 1 aubergine
  • de l’huile d’olive
  • 8 tranches de coppa
  • 1 boule de mozzarella
  • du basilic

.

IMG_20190624_213939__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Déroulez votre pâte feuilletée sur une feuille de papier sulfurisé ou du silpat (n’enlevez pas le papier de votre pâte si elle est industrielle, ça fera très bien l’affaire) et déposez-la sur une plaque allant au four. Répartissez bien le coulis de tomate sur toute la pâte jusqu’à 1cm du bord. Lavez et découpez votre aubergine en rondelles fines puis déposez ces dernières sur la pâte esthétiquement (en rosace, comme moi, reste l’idéal si vous en avez vraiment beaucoup). Versez un filet d’huile d’olive sur l’ensemble des aubergines pour faciliter leur cuisson. Déposez ensuite la coppa et la mozzarella coupée en rondelles sur les aubergines. Pas besoin de saler grâce à la coppa ! Parsemez d’herbes (du basilic pour moi) et enfournez 15mn à 20mn (selon l’épaisseur de votre couche d’aubergine). Afin de vérifier si les aubergines sont cuites, vous pouvez les piquer avec un couteau : elles doivent être fondantes. Servez avec de la salade.

Tarte à l’oignon et aux lardons de bacon

     Je vous propose aujourd’hui une recette de tarte à l’oignon et aux lardons de bacon. Une recette parfaite pour les futurs pique-niques estivaux puisqu’elle peut se dévorer aussi bien chaude que froide.

     Pour ce qui est des lardons de bacon, nous en utilisons constamment chez moi puisqu’ils sont moins gras que les lardons normaux mais si vous préférez ces derniers, il vous suffira de les faire revenir avec les oignons au début de la recette. Évitez de trop saler les oignons dans ce cas car les lardons et le parmesan apporteront quasiment déjà tout le sel nécessaire à la recette.

.

20180510_130032

.

Temps : 20mn de préparation + 30/40mn de cuisson
Conservation : environ une semaine au frigo
Pour une tarte de 24cm de diamètre (6 personnes)

.

Ingrédients :

  • un rouleau de pâte brisée
  • 20g de beurre
  • 650g d’oignons (une fois pelés et émincés)
  • 2 œufs
  • 300mL de crème fraiche épaisse
  • 50g de parmesan râpé
  • sel et poivre
  • 75g d’allumettes de bacon

.

20180510_131422

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 210°.
  • Déroulez la pâte et disposez-la dans un moule à tarte de 24cm de diamètre environ. Piquez le fond à l’aide d’une fourchette.
  • Faîtes fondre le beurre dans une grosse poêle sur feu doux, salez les oignons et faites-les suer une dizaine de minutes, jusqu’à ce qu’ils deviennent tendres et translucides.
  • Battez les oeufs et ajoutez-y la crème et le parmesan. Poivrez. Mélangez cette préparation aux oignons et aux allumettes de bacon. Répartissez le tout sur le fond de tarte.
  • Enfournez environ 40mn, jusqu’à ce que la pâte soit cuite et la garniture bien dorée.

Tarte au citron meringuée

     Bonjour à tous ! Ça commençait à faire longtemps mais il est vrai que les 10 derniers jours ont été intenses puisque j’ai (encore) changé de lieu de stage et passé mon week-end en convention. Je ne vous ai pas oublié pour autant et je vous propose ma recette de tarte au citron meringuée. Je l’ai développée au fil des essais pour obtenir un résultat parfaitement équilibré (selon mes goûts évidemment) : une pâte légèrement croustillante (que j’ai piqué à Guillemette) et une crème au citron un poil acide contrebalancée par la douceur de la meringue italienne. Si jamais vous voulez une meringue plus impressionnante, n’hésitez pas à rajouter un blanc d’oeuf et la quantité de sucre correspondante.

.

20170209_124200

.

Temps : 35 minutes de préparation + 25mn de cuisson + 2h de repos
Conservation : quelques jours au frigo (attention la meringue rend de l’eau)
Pour une tarte de 20x20cm (8/10 parts)
.

Ingrédients :

Pour la pâte sucrée :

  • 60g de beurre à température ambiante
  • 120g de farine
  • 20g d’amandes en poudre
  • 40g de sucre glace
  • 25g d’oeuf (1/2 oeuf moyen)

.

Pour la crème citron :

  • 180g de jus de citron (soit le jus de environ 4 citrons)
  • 50g de beurre doux
  • 4 œufs
  • le zeste de deux citrons non traités
  • 160g de sucre en poudre

.

Pour la meringue :

  • 50g d’eau
  • 120g de sucre en poudre
  • 60g de blancs d’œufs (soit les blancs de deux œufs moyens)

.

20170209_124406

.

Recette :

Pour la pâte :

  • Coupez le beurre en dés et mélangez-le du bout des doigts avec la farine, les amandes en poudre et le sucre glace jusqu’à obtenir une texture sableuse. Incorporez l’oeuf et pétrissez jusqu’à obtenir une boule. Enveloppez-la de film plastique et laissez-la reposer 2 heures minimum au frigo.
  • Préchauffez le four à 180°. Abaissez la pâte sucrée sur un plan de travail fariné et déposez-la dans le moule (si besoin recouvert de papier sulfurisé pour éviter toute adhérence). Piquez le fond de tarte à l’aide d’une fourchette et enfournez pour 10 minutes.

.

Pour la crème citron :

  • Fouettez les œufs avec les zestes de citron et le sucre. Versez le tout dans une casserole avec le jus de citron et portez le mélange à ébullition sans cesser de remuer. Dès les premiers bouillons, retirez du feu et ajoutez le beurre coupé en petits dés. Mélangez jusqu’à incorporation totale.
  • Versez la crème sur le fond de tarte et réenfournez pour 15 minutes. Laissez la tarte tiédir avant de préparer la meringue.

.

Pour la meringue italienne :

  • Versez le sucre et l’eau dans une casserole. Chauffez jusqu’à ce que le sirop atteigne 118°. Pendant ce temps, montez les blancs en neige. Lorsque le sirop atteint la bonne température, versez-le en filet sur les blancs d’oeufs sans cesser de fouetter jusqu’à ce que la meringue refroidisse.
  • Versez la meringue sur la tarte et dorez-la à l’aide d’un chalumeau ou en la passant quelques secondes sous le grill.