Compote de pommes maison

Voilà LA recette emblématique de l’automne pour moi : la compote de pommes. Je me suis dit qu’il était temps de vous donner une base sur laquelle partir pour qu’ensuite vous n’ayez plus qu’à faire parler votre imagination. Le sucre vanillé et la cannelle sont des choix personnels : vous pouvez ne pas sucrer du tout votre compote (certaines pommes sont assez sucrées naturellement), mettre de la cardamome, faire infuser une gousse de vanille… Le champ des possibles est très large ! Le jus de citron est en revanche fortement conseillé car il aide à conserver la compote plus longtemps. J’espère que cette recette vous régalera pendant les mois à venir 😉

Temps : 15mn de préparation + 20/30mn de cuisson
Conservation : 5j dans une boite hermétique au réfrigérateur
Pour 1kg de compote de pommes

Ingrédients :

  • 1kg de pommes (6 pommes environ)
  • 150mL d’eau
  • un sachet de sucre vanillé (ou 2 sachets de sucre vanillé et pas de cannelle si vous n’aimez pas ça)
  • 0,5 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 1 cuillère à café de jus de citron

Recette

  • Pelez les pommes, épépinez-les et coupez-les en petits morceaux. Versez-les dans une casserole avec l’eau, le sucre vanillé et la cannelle et laissez cuire sur feu moyen-doux pendant 20mn environ en remuant de temps en temps jusqu’à ce que les pommes soient molles. Ajoutez le jus de citron juste avant la fin de cuisson. Mixez les fruits jusqu’à obtenir la texture désirée et servez tiède ou froid !

Sandwich-rolls crevettes/mayo curry de Cyril Lignac

Si le confinement a eu un point positif, c’est sans doute de pouvoir retrouver Cyril Lignac tous les jours à la télé pour connaître ses meilleures recettes ! Et celle-ci m’a particulièrement sauté à l’œil. A la manière des lobster rolls américains (des sandwich à base de homard et de pain hot dog), il nous livre sa version originale aux crevettes, à la pomme verte et à la mayonnaise au curry. Une véritable tuerie, délicieuse avec son jeu de sucré/salé et d’épices, qu’on ne se voit pas engloutir tellement c’est léger et rafraichissant. Une super idée pour l’été qui s’achève.

.

.

Temps : 25mn de préparation
Conservation : Aucune (à cause des crevettes et de la mayonnaise)
Pour 4 hot dogs (personnellement j’en ai fait 5 avec la quantité de garniture et mes pains étaient assez longs donc vous pouvez sûrement en faire jusqu’à 6)
.

Ingrédients :

Pour la mayonnaise :

  • 1 jaune d’œuf
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • 150mL d’huile neutre (type Colza ou tournesol)
  • 1 cuillère à café de curry en poudre (2 chez moi car mes épices n’étaient pas très fortes)
  • du sel
    • OU
  • si vous avez la flemme : 75g de mayonnaise toute prête et 0,5 cuillère à café de curry

Pour les sandwichs :

  • 18 crevettes roses cuites décortiquées et déboyautées (environ 125g)
  • 1 pomme verte bio
  • 2 petits cœurs de laitue (environ 70g)
  • du sel
  • 1 avocat
  • 4 pains à hot-dog (voire 5 ou 6 selon leur taille)
  • Huile d’olive
  • Fleur de sel
  • le zeste d’1 citron vert
  • Quelques feuilles de coriandre

.

Recette :

  • Commencez par préparer la mayonnaise. Dans un saladier, mélangez le jaune d’œuf et la moutarde. Ajoutez l’huile en filet petit à petit dessus et fouettez à l’aide d’un batteur sans vous arrêter jusqu’à incorporation totale. Ajoutez le curry, une pincée de sel, mélangez, filmez au contact et réservez au frais. 
  • Lavez les crevettes, séchez-les, coupez-les en cubes et réservez-les dans un saladier. Lavez la pomme, épépinez-la, coupez-la en petits dés et versez-la dans le saladier. Lavez la salade, séchez-la et taillez-la en fines lamelles de 3mm d’épaisseur environ et ajoutez-la au mélange. Ajoutez moitié de la mayonnaise au saladier. Mélangez bien pour que tous les ingrédients soient enrobés. Salez si besoin et réservez au frais. Épluchez l’avocat, dénoyautez-le et coupez la chair en fine lamelle. Réservez également au frais.
  • Si vos pains à hot-dog sont ronds, taillez les côtés pour obtenir des côtés longs et droits. Chauffez une poêle sur feu moyen et déposez-y les pains pour les faire dorer. Retournez-les pour que les deux côtés soient colorés. À l’aide d’un couteau à dents, incisez l’intérieur sans aller jusqu’en bas pour ne pas transpercer le pain. Garnissez vos pains à hot-dog du mélange aux crevettes. Ajoutez ensuite des lamelles d’avocat, un peu d’huile d’olive, un peu de fleur de sel, des zestes de citron vert finement râpé et quelques feuilles de coriandre. Dégustez immédiatement. (Vous pouvez les préparer légèrement à l’avance et les entreposer quelques heures au réfrigérateur mais le pain ne sera plus croustillant).

Pommes au four façon crumble

Comme nous sommes vendredi soir, c’est le timing parfait pour vous souhaiter un très bon week-end ! Et si comme moi, vous avez hérité de la pluie, ce sera un temps parfait pour vous mettre derrière les fourneaux avec de bons petits plats réconfortants. Ce soir je vous propose donc des pommes au four bien fondantes et caramélisées, surmontées d’un crumble en guise de topping. Leur seule spécificité est une présentation un peu plus originale que d’habitude puisque je suis venue creuser les pommes pour qu’elles servent de contenant au dessert. Évidemment je ne vous cache pas que c’est plus long mais le jeu en vaut la chandelle : le visuel en jette. Il faudra juste être prudent à la découpe et ne pas trop creuser les pommes si vous ne voulez pas qu’elles s’affaissent dans le four.

.

.

Temps : 30mn de préparation + 10mn de cuisson
Conservation : à manger immédiatement
Pour 6 personnes

.

Ingrédients

Pour les pommes :

  • 6 + 2 pommes
  • 25g de beurre
  • 40g de cassonade
  • 1 cuillère à café de cannelle

.

Pour le crumble :

  • 45g de farine
  • 15g de flocons d’avoine
  • 65g de cassonade
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 45g de beurre froid coupé en dés

.

Recette :

Pour les pommes :

  • Préchauffez le four à 200°. Coupez le sommet des 6 premières pommes et prélevez-en l’intérieur à l’aide d’une cuillère et d’un couteau en faisant bien attention à ne pas entailler la peau. Je vous conseille de tracer le contour de la chair à retirer avec un petit couteau puis de l’enfoncer en profondeur en restant bien à l’intérieur de ce cercle pour couper des morceaux sans percer le fond de la pomme. Allez-y doucement. Utilisez ensuite votre cuillère pour prélever les résidus restants si nécessaire. Ne laissez pas non plus la peau à nu : il faut conserver un peu de chair pour que la pomme reste un minimum solide (elle ramollira à la cuisson). Enlevez les pépins et les zones dures de la chair prélevée, coupez le reste en dés et réservez. Mettez les pommes évidées de côté. Pelez, épépinez et coupez les deux dernières pommes en dés également. Réservez avec les autres.

IMG_20210125_214648__01

  • Faites fondre le beurre dans une grande sauteuse et versez-y les morceaux de pommes. Saupoudrez le sucre et la cannelle et laissez cuire une dizaine de minutes, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que les pommes soient tendres et légèrement caramélisées.

.

Pour le crumble :

  • Pendant que les pommes cuisent préparez le crumble. Mélangez la farine, les flocons d’avoine, la cassonade, le sel et la cannelle dans un saladier. Coupez votre beurre en dés, versez-le dans le saladier avec les poudres puis travaillez-le du bout des doigts pour obtenir une texture sableuse, comme une chapelure.
  • Remplissez les pommes évidées avec les dés de pommes cuites et recouvrez-les de pâte à crumble bien uniformément. Déposez-les dans des moules à muffins grande taille (ou tout autre contenant permettant de maintenir leur stabilité). Enfournez 10mn environ : la pâte à crumble doit être dorée. Servez encore chaud, avec un peu de chantilly ou de la glace (au pain d’épices pour moi).

 

Crumble pomme cannelle

Aujourd’hui, je vous propose un des desserts les plus traditionnels qui soit : le crumble aux pommes. Comme je suis fan d’épices, évidemment, j’y ai mis de la cannelle pour célébrer l’arrivée prochaine de l’automne mais il vous suffira d’en supprimer toute trace pour retrouver le crumble aux pommes classique des bistrots français. C’est une recette à vraiment garder dans les tiroirs car non seulement elle plait au plus grand monde mais elle est aussi très simple à préparer ! Le plus long et pénible est de peler toutes les pommes, c’est pour dire ! C’est aussi un dessert que j’affectionne tout particulièrement pour son côté « couteau suisse » : simple et convivial servi dans un grand plat, il se transforme très facilement en dessert un peu plus chic servi en portions individuelles !

.

.

Temps : 35mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 2/3j au réfrigérateur recouvert de papier film (à réchauffer avant de servir)
Pour un plat 18×26 cm (6/8 personnes)

.

Ingrédients :

Pour les pommes :

  • 6 pommes
  • environ 25g de beurre
  • une pincée de cannelle

.

Pour le crumble :

  • 100g de cassonade
  • 100g de farine
  • 80g de poudre d’amandes
  • 1 cuillère à soupe de cannelle légèrement bombée
  • 100g de beurre froid

.

.

Recette :

Pour les pommes :

  • Pelez, épépinez puis coupez les pommes en morceaux (personnellement j’aime bien faire des morceaux plus ou moins gros pour avoir un jeu de texture entre ferme et fondant). Faites fondre le beurre dans une grande sauteuse puis versez-y les morceaux de pommes. Laissez cuire une quinzaine de minutes en remuant de temps en temps pour que les pommes soient cuites de façon uniforme. (Pour les faire légèrement caraméliser, vous pouvez saupoudrer d’un peu de sucre en milieu de cuisson.) Saupoudrez légèrement de cannelle en fin de cuisson.
  • Pendant que les pommes cuisent, préparez la pâte à crumble.

.

Pour le crumble :

  • Mélangez la cassonade, la farine, la poudre d’amandes et la cannelle dans un saladier. Coupez votre beurre en dés, versez-le dans le saladier avec les poudres puis travaillez-le du bout des doigts pour obtenir une texture sableuse, comme une chapelure.
  • Préchauffez le four à 200°. Une fois cuites, versez les pommes dans un plat de 18x26cm environ. Recouvrez-les de pâte à crumble bien uniformément puis enfournez 20mn environ : la pâte à crumble doit être dorée. Servez encore chaud, avec un peu de chantilly ou de la glace à la vanille.

Barres granola miel/pomme/cannelle

On se retrouve pour une nouvelle recette qui sera parfaite pour le goûter : les barres granola. Comme vous le savez il s’agit de barres de céréales idéales pour caler les creux de façon saine. J’ai décidé de parfumer les miennes au miel et à la cannelle et d’ajouter des morceaux de pomme fraiche ! J’avais songé à mettre de la pomme séchée mais je voulais surtout apporter du moelleux et de la fraicheur donc j’ai testé comme ça et ça fonctionne très bien ! N’hésitez pas à varier les fruits selon les saisons !

.

.

Temps : 15mn de préparation, 30mn de cuisson et 30mn de refroidissement
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique
Pour 12 barres ou 16 carrés (un plat carré de 20cm de côté environ)

.

Ingrédients :

  • 175g de flocons d’avoine
  • 30g de riz soufflé
  • 50g de poudre d’amandes
  • 1.5 cuillère à soupe de cannelle en poudre
  • 250g de miel
  • 40g de beurre
  • 40g d’huile neutre
  • 1 pomme

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Dans un saladier, mélangez les flocons d’avoine, le riz soufflé, la poudre d’amandes et la cannelle en poudre. Réservez. Dans une casserole, ajoutez le miel, le beurre et l’huile puis chauffez sur feu moyen jusqu’à ce que le beurre soit fondu. Versez sur les poudres et mélangez délicatement jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Pelez votre pomme, épépinez-la, coupez-la en dés puis ajoutez-la dans le saladier. Mélangez bien pour que les pommes soient réparties de façon égalitaire.
  • Chemisez un moule carré de 20cm de côté environ de papier sulfurisé puis répartissez le mélange aux céréales dedans. Tassez et lissez à l’aide d’une spatule. Enfournez 30mn environ. Si le dessus cuit trop vite, recouvrez de papier aluminium pour éviter que les céréales ne brûlent. Laissez refroidir 30mn avant de découper en barres.

Tarte tatin de Philippe Conticini

     La recette que je vous propose aujourd’hui est une que j’ai testé il y a bieeen bieeeen longtemps que je ressors des méandres des archives de mon téléphone. Je n’avais plus grand chose en stock et quand je l’ai vue, je me suis rappelée à quel point elle était délicieuse. Je n’ai pas l’habitude des tartes tatins car je ne suis pas une fan inconditionnelle de caramel mais la version de Philippe Conticini est juste parfaite : super vanillée, fondante. Un délice. Je n’avais pas eu le temps de faire le streusel noisette car je n’avais pas le temps mais je vous conseille de ne pas faire l’impasse car cela ne peut apporter que du positif à ce dessert déjà extraordinaire. Le seul point négatif est le temps de repos : la recette se fait sur deux jours pour que la tarte tatin révèle toute sa saveur. Il faudra donc être patient 😉 (par contre elle est très facile à réaliser donc là dessus, pas de panique)

.

20160206_175154__01

.

Temps : 30mn de préparation, 12h de réfrigération, 1h15 de cuisson
Conservation : quelques jours dans du papier d’alu au frigo
Pour 8 personnes

.

Ingrédients :

Pour le caramel :

  • 80g de sucre
  • 2 cuillères à soupe d’eau

.

Pour le jus tatin vanillé :

  • 1 gousse de vanille
  • 25g d’eau
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 25g de sucre
  • 2 pincées de fleur de sel
  • 25g de beurre

.

Pour la tarte :

  • 6 pommes (golden de préférence)
  • 200g de pâte feuilletée
  • (un peu de sucre glace pour une des deux techniques)

.

20160206_142446__01

.

Recette :

Pour le caramel :

  • Faîtes fondre le sucre avec l’eau dans une poêle jusqu’à obtenir un caramel d’une belle couleur ambrée. Versez ce dernier immédiatement dans un moule antiadhésif de 22cm de diamètre et inclinez celui-ci afin que le caramel nappe tout le fond.

.

Pour le jus tatin vanillé :

  • Fendez la gousse de vanille en deux et grattez-en les grains. Versez tous les ingrédients (grains de vanille et gousse compris) dans une casserole et faites chauffer jusqu’à ce que le beurre et le sucre soient fondus. Enlevez alors la gousse et mixez.

.

Pour les pommes :

  • Préchauffez le four à 170°.
  • Épluchez, évidez les pommes puis coupez-les très finement à l’aide d’une mandoline pour obtenir des tranches de 2mm d’épaisseur environ (comme je n’en avais pas je l’ai fait au couteau). Superposez les lamelles de pommes de façon bien régulière dans le moule jusqu’à épuisement.
  • Arrosez les pommes avec le jus vanillé en le répartissant de façon homogène puis enfournez 50mn.
  • Laissez refroidir un peu à température ambiante. Filmez au contact puis posez des poids sur les pommes afin de les compresser. Laissez reposer au frigo comme ça pendant 12h afin que le « glaçage » se forme.

.

Pour la tarte :

  • Préchauffez le four à 180° puis étalez votre pâte feuilletée en un disque de 26cm de diamètre (3/4mm d’épaisseur). Deux choix s’offrent alors à vous.
  • Le meilleur (que je n’ai pas choisi à l’époque et qui est un peu plus long) : Déposez votre pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Recouvrez-la de papier cuisson et d’une grille. Enfournez-la 20/25mn jusqu’à ce qu’elle ait bien feuilleté et qu’elle soit cuite. Laissez refroidir à température ambiante. Préchauffez votre four à 240°. Saupoudrez votre pâte de sucre glace et enfournez 1 à 2mn pour la faire caraméliser. Ainsi, elle ne détrempera pas à cause des pommes. Placez votre moule avec les pommes au congélateur 40mn puis enfournez-le environ 5Mn dans un four à 150° afin de pouvoir le démouler. Une fois démoulées, placer enfin les pommes sur la pâte.
  • Le plus rapide : Déposez votre pâte sur les pommes et rabattez les côtés à l’intérieur du moule. Enfournez 25mn environ, démoulez puis laissez revenir à température ambiante avant de déguster.

Mousse de saumon fumé

     Voici une recette que vous pourrez servir pendant les fêtes à l’apéritif soit sous forme de verrines soit sous forme de tartinade, les deux versions sont parfaitement envisageables ! Toutefois si vous faites une version verrine comme moi, je vous encourage grandement à ne pas faire l’impasse sur la pomme. Celle-ci apporte la fraicheur et l’acidulé nécessaire au saumon pour qu’il ne devienne pas écœurant. J’avais vraiment peur en tentant cette association mais le résultat est délicieux, croyez-moi !

.

IMG_20191209_220739__01

.

Temps : 10mn de préparation
Conservation : 48h au réfrigérateur couvert de papier alu
Pour 4 verrines (ou 400g de tartinade)

.

Ingrédients :

  • 250 g de ricotta
  • 140 g de saumon fumé
  • un trait de jus de citron
  • un peu de sel et de poivre
  • une demie pomme

.

Recette :

  • Mixez la ricotta et le saumon fumé jusqu’à obtenir une mousse souple mais pas forcément homogène (on ne boude pas les petits morceaux de saumon fumé intacts dans la mousse !). Salez légèrement (pas trop car le saumon l’est déjà), poivrez et arrosez d’un trait de jus de citron. Mélangez puis répartissez dans 4 verrines.
  • Lavez votre demie-pomme, épépinez-la et pelez-la puis coupez-la en dés de taille moyenne. Déposez ces derniers sur la mousse et servez immédiatement.

Confiture pomme/potiron vanillée

     Commençons cette semaine spéciale Thanksgiving avec un petit quelque chose un peu sorti des sentiers battus : de la confiture pomme/potiron bien vanillée pour le matin de cette fête ! Évidemment elle sera également parfaite pour vous accompagner tout le long de l’automne et jusqu’à la Chandeleur ;p. J’ai trouvé cette recette chez La fourmi Élé. Une seule déception ici : l’absence de luminosité dans mon appartement (une vraie galère l’hiver…) parce que cette confiture était magnifique : orangée, translucide avec tout un tas de grains de vanille qui vous donnent juste envie de plonger votre cuillère dedans. Un délice ! Cette photo ne lui rend vraiment pas hommage. Mais croyez moi sur parole, si vous aimez le potiron N’HÉSITEZ PAS.

.

IMG_20191120_215744__01

.

Temps : une heure de préparation  + une nuit de repos
Conservation : plusieurs mois
Pour 3 pots environ

.

Ingrédients :

  • 850 gr de potiron épluché
  • 500 gr de pommes épluchées (environ 3 pommes)
  • 900 gr de sucre cristal
  • 2 gousses de vanille

.

Recette :

  • Épluchez et épépinez les pommes et le potiron et coupez-les en petits dés. Versez-les dans une casserole en versant du sucre régulièrement entre les « couches » de fruits pour que la répartition soit assez homogène. Fendez les gousses de vanille en deux et grattez les grains. Ajoutez les grains et les gousses dans la casserole et chauffez à feu doux jusqu’à ce que le sucre soit intégralement fondu. Mélangez régulièrement afin que la fonte soit homogène (cela devrait prendre 30mn environ). Portez ensuite à ébullition. Laissez reposer une nuit à température ambiante.
  • Enlevez les gousses de vanille, mixez le reste. Versez la purée de fruits obtenue à nouveau dans la casserole et chauffez doucement pendant une vingtaine de minutes en remuant régulièrement. Soyez très vigilants. Vérifiez la cuisson de la confiture avec le test de l’assiette froide : placez cette dernière dans le congélateur pendant cinq minutes. Versez une goutte de confiture sur l’assiette. Si elle se fige, c’est qu’elle est bien cuite.
  • Pendant que la confiture cuit, stérilisez vos pots : plongez-les ouverts dans une casserole d’eau chaude avec les bouchons pendant 10mn et retournez-les sur un torchon propre à l’aide d’une pince en faisant attention à ne pas vous brûler. Une fois la confiture cuite, remplissez les pots, fermez-les et retournez-les jusqu’à refroidissement complet.

Cidre chaud aux épices (ou mulled cider)

     La température extérieure est désormais telle que sortir sans gants et bonnet s’apparente à une mort à petit feu causée par le vent qui semble porter des petits coups de couteau à chacun de ses souffles. Il est donc temps de déclarer ouverte la saison des boissons chaudes (très chaudes) et épicées (et même un peu alcoolisées parfois). Ayant déjà fait du vin chaud (un délice), je me suis demandée ce qu’une version plus douce donnerait. C’est là que m’est venue l’idée de faire du cidre chaud aux épices sur le modèle de mon jus de pomme chaud. J’ai tout d’abord tenté une version avec des fruits (comme pour le vin chaud) mais j’ai trouvé que ces derniers prenaient trop le pas sur la pomme qu’on ne sentait plus du tout du fait de sa douceur. J’ai donc ensuite opté pour une réalisation totalement exempte de fruit (vous pouvez ajouter un peu d’orange bio si vous désirez, mais rien de plus) avec la même dose d’épices que dans le vin chaud de Christophe Felder mais beaucoup moins de sucre évidemment et je suis très satisfaite du résultat. Ce cidre chaud se boit comme du petit lait 😉

.IMG_20191111_163029__01.jpg

.

Temps : 10mn
Conservation : aucune (à boire chaud évidemment)
Pour un peu moins d’un litre de cidre chaud

.

Ingrédients :

  • 1 bouteille de cidre de pomme brut (de 75cL)
  • 100mL d’eau
  • 50 à 60g de sucre semoule (à adapter selon votre cidre et votre goût)
  • 2 bâtons de cannelle
  • 2 étoiles d’anis
  • 2 clous de girofle
  • 1 pointe de couteau de noix de muscade râpée

.

Recette :

  • Mettez tous les ingrédients dans une casserole et portez le tout à ébullition. Laissez frémir de 5 à 10mn en remuant de temps à autres. Filtrez à l’aide d’un chinois. Servez et dégustez !

 

Gâteau épicé aux pommes, glaçage à la cannelle

     Le gâteau d’aujourd’hui est ma grande fierté du mois de mai. Il faut dire que je n’ai pas souvent l’occasion de faire des gâteaux complexes, décorés ou glacés (faute de temps et surtout parce que je transporte la quasi totalité sur de grandes distances ce qui engendrerait des drames culinaires). Donc quand je peux le faire, je saute sur l’occasion et je tombe sur ce genre de pépites. J’ai pas mal changé les proportions (grosse baisse du sucre par exemple, comme d’hab ;)) et je les modifie d’ailleurs encore dans la version que je vous propose aujourd’hui. En effet, j’avais hésité à l’origine à doubler la quantité de pommes qui me semblait bien insuffisante sur le papier mais j’avais reculé en voyant « l’état » de ma pâte une fois les deux premières pommes intégrées (qui semblaient largement suffisantes). Eh bien j’aurais du croire mon instinct car le gâteau manquait de pomme (surtout un des deux dans lequel il y avait une disproportion flagrante pâte/pommes comme j’avais le fond de mon cul de poule). Du coup BOUM 4 pommes et là la recette devrait être parfaite ! La majorité des pommes étant tombée dans un de mes moules et la cuisson s’étant bien déroulée quand même, je ne pense pas qu’augmenter ainsi la quantité empêchera votre gâteau de lever donc pas d’inquiétude de ce côté.
Enfin bref pour en revenir au gâteau en lui même : il est archi moelleux, épicé et parfumé à souhait, avec cet effet « fraicheur » quand on croque dans ces bouts de pommes entiers et le glaçage est terrible. Il ne sucre pas le gâteau excessivement comme je le redoutais au départ. Je suis conquise. Décidément vive les américains ! Ce gâteau présente d’ailleurs aussi particulièrement bien malgré la simplicité de son montage et son décor. Il impressionnera sûrement vos invités. J’étais d’ailleurs moi même particulièrement fière du visuel pour une fois !!! Mais je vous avoue que la luminosité de mon appartement a gâché mes meilleures photos. Elles ne rendent vraiment pas hommage à ce que j’avais sous les yeux ce week-end. Je suis déçue de ce gâchis, il faut impérativement que je monte mon studio photo au plus vite… Je traine beaucoup trop. Enfin bref je radote, place à la recette de cette bombe épicée aux pommes !

.

IMG_20190511_164828__01

.

Temps : 35mn de préparation + 25mn de cuisson + temps de refroidissement
Conservation : une semaine au frigo
Pour un gâteau de 23cm de diamètre (12 personnes environ)

.

Ingrédients:

Pour le gâteau:

  • 180g de beurre mou
  • 160g de cassonade
  • 90g de sucre
  • 3 gros oeufs
  • 2 cuillères à café de vanille liquide
  • 280g de farine
  • 1,5 cuillère à café de bicarbonate
  • 0,5 cuillère à café de sel
  • 1,5 cuillère à café de cannelle
  • 0,25 cuillère à café de noix de muscade
  • 0,5 cuillère à café de quatre épices
  • 250mL de lait demi écrémé
  • 4 pommes moyennes

.

Pour le glaçage :

  • 230g de philadelphia
  • 120g de beurre
  • 200g de sucre glace
  • 2 cuillère à café de cannelle
  • 0,5 cuillère à café de vanille
  • Facultatif : 20g de noix de pécan hachées pour la déco

.

IMG_20190511_164627__01

.

Recette :

Pour le gâteau :

  • Dans un grand cul de poule, battez le beurre avec les sucres jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez les œufs un à un en mélangeant bien entre chaque. Incorporez la vanille. Dans un autre saladier, mélangez ensemble la farine, le bicarbonate, le sel et les épices. Incorporez la farine en trois fois en alternant à chaque fois avec moitié du lait (donc 1/3 farine, ½ lait, 1/3 farine, ½ lait, 1/3 farine en mélangeant bien entre chaque). Vérifiez que le mélange est bien homogène. Pelez les pommes, épépinez-les, coupez-les en morceaux de taille moyenne (je coupe ma pomme en 4, puis chaque quartier en tiers et je fais environ 4 morceaux par quartier) et ajoutez-les au mélange.
  • Préchauffez le four à 180°. Beurrez et farinez 2 moules de 23cm de diamètre (si vous n’en avez qu’un, faîtes cuire le gâteau en deux fois en lavant bien le moule entre les deux). Divisez la pâte équitablement entre les deux moules et enfournez 25mn environ : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Laissez refroidir un peu les gâteaux avant de les démouler puis laissez-les refroidir totalement avant de procéder au glaçage.

.

Pour le glaçage :

  • Dans un cul de poule, battez le cream-cheese avec le beurre jusqu’à ce que le mélange soit homogène et lisse (je n’ai pas été assez vigilante à ce niveau là en ne faisant pas attention aux petits morceaux encore accrochés au batteur, d’où les irrégularités de mon glaçage). Ajoutez petit à petit le sucre glace et, une fois qu’il est totalement incorporé, la cannelle et la vanille. Mélangez bien. Disposez un des gâteaux sur votre plat de service. Recouvrez-le avec moitié du glaçage (attention de ne pas trop en mettre sur les bords dès le début car le poids du second gâteau « évacuera » le glaçage vers les bords et pourrait le faire déborder). Puis déposez le second gâteau dessus et recouvrez ce dernier du reste du glaçage. Décorez avec les noix de pécan si désiré et entreposez quelques heures au frais pour laisser le glaçage prendre avant de servir.